BRAND VOICE — COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

INVESTISSEMENT

Investir les arts



Investir une partie de son patrimoine dans l’art est aussi passionnant que pertinent. Mais c’est un choix qui nécessite d’être bien accompagné. C’est justement ce que propose la banque privée Degroof Petercam à ses clients. Entretien avec Hubert d’Ursel, Head of Art Advisory, et Alexandre Schmitz, Head of Business Development.

• Comment le Luxembourg se positionne-t-il vis-à-vis du marché de l’art actuellement?

Hubert d’Ursel: Je suis le marché de l’art depuis 30 ans dans la zone Benelux et j’ai remarqué que depuis une dizaine d’années, le Luxembourg a pris une envergure nouvelle. La création du Freeport a été un moment fort qui a remis le Luxembourg dans la lumière, tout comme la création du Mudam et l’apparition de très belles galeries. N’oublions pas non plus la Luxembourg Art Week, la foire d’art contemporain, qui pour sa 6ème édition compte 65 galeries exposantes. Il y a donc une réelle montée en puissance du Grand-Duché sur la carte mondiale du marché de l’art.

Alexandre Schmitz: L’arrivée de nouveaux résidents très intéressés par l’art et dotés d’un patrimoine important a permis de créer une réelle effervescence autour du marché avec l’apparition d’une offre artistique et culturelle beaucoup plus importante que par le passé. La banque par exemple organise chaque année une exposition consacrée à l’art, la dernière en date avec Isabelle de Borchgrave, la reine du papier.  

• En quoi l’art est-il un véhicule d’investissement pertinent?

AS: Il est d’abord important de préciser qu’il ne faut pas voir l’art comme un pur produit d’investissement. C’est avant tout une passion, l’expression d’un goût. Investir dans l’art, c’est investir l’émotion. L’achat d’une œuvre ne doit pas être exclusivement motivé par la possibilité de faire une affaire. Ce type de motivation amène d’ailleurs souvent à se tromper. En revanche, je crois que dans un patrimoine familial diversifié, l’art est un investissement pertinent, prestigieux, qui permet d’entrer dans un nouveau monde, de rencontrer des gens passionnés et passionnants, de découvrir des lieux exceptionnels et puis bien sûr de pouvoir profiter chez soi d’un bien tangible, à haute valeur ajoutée. On considère donc qu’il est tout à fait raisonnable de consacrer 5 à 10% de son patrimoine dans l’art.

• Pouvez-vous nous présenter le service Art Collections que vous proposez?

 Le processus opérationnel Art Collections & Art Advisory  Maison Moderne 

 Le processus opérationnel Art Collections & Art Advisory  Maison Moderne 

HU: Nous avons monté une équipe composée de 3 experts, dont 2 pointures de l’art du 20ème siècle, Sabine Taevernier et Anne Pontégnie, qui ont plus de 25 ans d’expérience dans ce marché. Elles ont un accès extraordinaire aux principales salles de vente à Londres, New York ou Paris et disposent de nombreux contacts avec les courtiers et les marchands du monde entier. Elles connaissent également de nombreux collectionneurs.

Ce qui démarque notre approche du courtier solitaire, c’est l’échange constant à propos des œuvres, leur prix ou leur histoire par exemple, en plus du monitoring de la banque qui donne une sécurité et une confiance à nos clients. C’est un service qui existe déjà à Londres et à New York, mais il n’est jamais relié à aucune banque. En Europe, les indépendants sont nombreux, mais ils ont une vue moins large et il faut pouvoir leur faire confiance.

AS: Nous faisons dans le domaine artistique ce que nous faisons déjà avec des portefeuilles. Nous ajoutons une dimension pertinente et rigoureuse dans la création et la gestion des collections. Nos experts mènent des expertises pointues et sont totalement indépendants. Lorsque nos clients souhaitent investir dans l’art, la crainte de se tromper ou d’être trompés apparaît souvent. Ces experts rassurent nos clients par leur analyse, ou les challengent, mais en aucun point ne les remplacent!

• Ce service concerne-t-il l’amateur qui débute une collection, le collectionneur confirmé ou bien les deux?

HU: Ce sont les deux, toujours en accord avec les souhaits particuliers de chacun de nos clients, leurs expériences. Dans le cas d’un collectionneur aguerri, il arrive très souvent que cette personne remette en question les choix qu’il a faits il y a 20 ans et qu’il souhaite se repositionner vers d’autres courants artistiques ou améliorer certains points. Ce collectionneur a donc lui aussi besoin d’être conseillé. Dans l’autre cas, pour une personne ou une famille qui souhaiterait investir dans l’art, avoir accès à un service comme Art Collections est un privilège énorme.

AS: Ce service permet en outre de fédérer les goûts des familles et de faire converger certains points de vue sur tel ou tel courant artistique, au-delà des affinités personnelles, dans une visée d’investissement pertinent.

Pour plus d’informations sur le service Art Collections, contactez directement Hubert d’Ursel ( [email protected] ) ou Alexandre Schmitz ( [email protected] )