COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

langues et ressources humaines

L’interview Langues-Distances #2



La démocratisation des connexions internet haut débit et du matériel informatique a ouvert une brèche pour l’apprentissage en ligne, notamment celui des langues étrangères. Derrière son ordinateur, on apprend l’anglais, l’allemand ou le luxembourgeois avec un professeur, lui-même connecté de l’autre côté de l’écran.

Les avantages sont nombreux: pratique, sécurisé et même écologique car le trafic automobile s’en voit réduit. Un avantage non négligeable au Grand-Duché, où les problématiques liées à la mobilité sont nombreuses. La crise sanitaire que nous venons de traverser n’a fait qu’enfoncer le clou et fini de convaincre ceux qui doutaient encore de l’efficacité de cet apprentissage à distance.

Si l’on pense immédiatement aux bénéfices de ce type d’enseignement pour les particuliers, nombreuses sont les entreprises à y avoir également recours.

Sybille Dussard, salariée d’une entreprise luxembourgeoise, l’a expérimenté avec satisfaction avant et durant le confinement. Lorsque les consignes gouvernementales lui ont imposé de rester chez elle, Sybille n’a pas hésité. «Je ne voulais pas perdre de temps pour terminer ma formation et risquer d’oublier les connaissances déjà acquises... ne sachant pas combien de temps le confinement allait durer, j’ai donc fait le choix de l’apprentissage à distance et j’ai bien fait!», précise la jeune femme, avant de reprendre: «Nous avons continué à travailler à partir de notre livre, à faire des jeux de rôles, ou compléter des feuilles d’exercices. Comme dans un cours ‘traditionnel’ en somme.»

Cliquez sur la vidéo dans cet article et découvrez le point de vue étonnant d’un professeur de langues sur l’apprentissage à distance.

Bénéficiez de -15% de remise sur tous les cours de langues à distance Prolingua jusqu’au 30/06/2020.

Inscrivez-vous  ici , et obtenez plus d’informations sur  Prolingua.lu .