PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

Expansion internationale

Intertrust attaque le marché américain



259470.jpg

L’équipe d’Intertrust aux États-Unis, de gauche à droite: Shankar Iyer (chief solutions officer), Chitra Baskar (global head of transformation and operations), Stephanie D. Miller (CEO), Deirdre Hochman (head of USA corporate and administration services) et James Ferguson (head of Americas). (Photo: Intertrust)

La société de services aux fonds a annoncé le 8 août qu’elle renforçait son implantation aux États-Unis.

L’acquisition de la société américaine Viteos en juin, pour 330 millions de dollars, était une première étape pour Intertrust.  Cette dernière, dont le siège est à Amsterdam et qui est présente dans une trentaine d’autres pays (dont le Luxembourg), s’étend maintenant aux États-Unis, en constituant une équipe dédiée et en offrant des solutions pour ses clients.

Elle pourra désormais répondre aux requêtes de ses clients qui ont des entités juridiques domiciliées aux États-Unis et qui réalisent des transactions dans le pays. Intertrust fournira ainsi des services locaux aux fonds et aux acteurs du secteur financier, en s’appuyant sur les solutions technologiques de Viteos et sur un logiciel développé en interne.

Sur place, les salariés sont dirigés par l’ancienne directrice de BlackRock, Deirdre Hochman, et une équipe élargie d’experts.

«Les gestionnaires de fonds, les sociétés multinationales, les institutions financières et les family offices bénéficient désormais de solutions administratives nationales pratiques, flexibles et sur mesure pour les aider à créer, maintenir et gérer leurs activités locales ou internationales», précise Intertrust dans un communiqué .

Intertrust est présente au Grand-Duché depuis 1955, où l’entreprise dispose d’environ 550 salariés sur 3.200 au total dans le monde. Le groupe compte 460 milliards de dollars d’actifs sous administration.