ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Une semaine de fermeture

Inondations: une facture salée pour Oberweis



Tout le sous-sol du bâtiment d’Oberweis situé à la Cloche d’Or a été inondé, provoquant de graves dégâts pour l’entreprise. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Tout le sous-sol du bâtiment d’Oberweis situé à la Cloche d’Or a été inondé, provoquant de graves dégâts pour l’entreprise. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

La célèbre enseigne de pâtisserie luxembourgeoise Oberweis estime avoir perdu 2,5 millions d’euros suite aux inondations survenues la semaine dernière dans son atelier de production de la Cloche d’Or.

Dès ce vendredi, les gourmands pourront à nouveau pousser les portes des boutiques Oberweis au Luxembourg, à l’exception de celle de la Cloche d’Or. L’enseigne de pâtisserie a été contrainte de fermer ses portes suite aux inondations du 15 juillet dernier . Celles-ci ont touché le centre névralgique de son réseau: son atelier de production de la Cloche d’Or.

Tout le sous-sol – d’une superficie de 2.000m2 – a été inondé jusqu’au plafond, indique la PME qui emploie 330 salariés au Luxembourg. Elle a fait face à de lourds dégâts matériels au niveau des frigos, des congélateurs, des fours, des trancheuses, des compresseurs, de la vaisselle et du matériel dédié aux événements. Impossible, dans ces conditions, de produire quoi que ce soit ni de répondre aux commandes des clients.

Pour la première fois de notre histoire, nous avons été forcés d’arrêter notre production.

Tom Oberweis,  administrateur

«Pour la première fois de notre histoire, nous avons été forcés d’arrêter notre production et de fermer toutes nos boutiques», résume Tom Oberweis. Après avoir été touchée par les conséquences de la crise sanitaire, son entreprise a été impactée par une catastrophe naturelle.

Mais le pâtissier voit aussi des notes d’optimisme: d’une part, dans l’implication de ses collaborateurs, qui se sont affairés à rendre le site de production à nouveau opérationnel. Et d’autre part, une entraide s’est mise en place avec des fournisseurs. «La Provençale nous a fourni, le soir même de la catastrophe, des réfrigérateurs nous permettant de stocker nos marchandises et matières premières», illustre celui qui est aussi président de la Chambre des métiers. D’ailleurs, des entreprises de construction sont venues lui prêter main-forte avec des grues et pompes afin de remettre en état le sous-sol de son quartier général.

Encore un peu de patience pour la Cloche d’Or et Trèves

Au total, la perte est estimée à 2,5 millions d’euros pour Oberweis, qui a été contrainte de fermer l’ensemble de ses sept points de vente luxembourgeois en plus de celui de Trèves. Ce dernier devrait rouvrir le 2 août prochain, ajoute encore l’enseigne, qui planifie donc de rouvrir la plupart de ses magasins luxembourgeois ce vendredi, à l’exception de celui de la Cloche d’Or. Rendez-vous est fixé au lundi 26 juillet pour ce dernier.