COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

M&G Investments

Infrastructures durables: zoom sur l’hydrogène, un carburant de demain



L’hydrogène est présent partout car c’est l’élément le plus abondant de l’univers. (Photo: M&G Investments)

L’hydrogène est présent partout car c’est l’élément le plus abondant de l’univers. (Photo: M&G Investments)

L’hydrogène, ou plus précisément l’hydrogène vert, est l’une des ressources les plus prometteuses pour atteindre la neutralité carbone et décarboner la production d’électricité.

Carburant de demain que nous avons déjà à notre disposition et combustible le plus propre qui ait été découvert jusqu'à présent, l'hydrogène est présent partout car c'est l'élément le plus abondant de l'univers.

Caractéristique encore plus importante pour parvenir à réduire les émissions de carbone, lorsque l'hydrogène brûle, le seul sous-produit qu'il émet est l'eau.

Actuellement, 30 % des activités productrices de gaz à effet de serre, comme l'aviation, le transport maritime, les poids lourds et la fabrication d'acier, de ciment et de produits chimiques, ne peuvent être électrifiées de manière rentable.* C'est pourquoi nous avons besoin d'un substitut au pétrole et au gaz qui soit aussi interchangeable et transportable que ces matériaux, mais sans être aussi coûteux ou aussi lourd que les batteries. L’hydrogène vert semble donc posséder toutes les vertus recherchées par les responsables politiques et les professionnels du secteur.

Traditionnellement, l'hydrogène est créé en utilisant des combustibles fossiles permettant de l’extraire du gaz naturel, ce qui libère de grandes quantités de dioxyde de carbone dans l'atmosphère et contribue au changement climatique. Cependant, l'hydrogène dit « vert » est produit à partir d'électricité renouvelable générée par des éoliennes et des panneaux solaires pour alimenter par exemple des électrolyseurs qui séparent l'eau en hydrogène et en oxygène.

Cette évolution offre une opportunité intéressante au secteur des services aux collectivités en particulier, dans la mesure où le déploiement d’installations fonctionnant à partir d’énergies renouvelables et dotées d'une forte capacité de production d’électricité permet de produire de l'hydrogène vert. Il doit ensuite être transporté et stocké (soit sous forme liquide, soit dans une pile à combustible). Nous pensons que les infrastructures de gaz naturel existantes à travers le monde peuvent être repensées et réaménagées pour prendre en charge l'hydrogène, non seulement dans les flux existants de gaz naturel, mais aussi en tant que tel.

Cette technologie a des applications tant résidentielles qu'industrielles et, bien qu'elle n'en soit qu'à ses prémices et qu'un déploiement à grande échelle soit encore impossible, elle constitue une solution intéressante pour lutter contre le dérèglement climatique. Des entreprises investissent déjà dans la production d'hydrogène et testent l'utilisation de cet élément dans les flux de gaz naturel.

Dans notre processus d'investissement, nous avons identifié des opportunités prometteuses liées à ce carburant d’avenir.

*Rapport de la Commission sur la transition énergétique.

Les opinions exprimées dans le présent document ne sauraient en aucun cas constituer des recommandations, des conseils ou des prévisions. Ce document financier promotionnel est publié par M&G International Investments S.A. Siège social : 16, boulevard Royal, L2449, Luxembourg.