ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Ouverture jeudi

Infinity au Kirchberg mise sur le commerce du quotidien



17 des 22 commerces seront accessibles ce jeudi – Delhaize et le restaurant Lounge Act One ont d’ailleurs déjà ouvert – «et les cinq autres seront terminés en début d’année prochaine», ajoute Olivier Bastin, CEO d’Immobel Luxembourg, promoteur du projet. (Photo: Anthony Dehez)

17 des 22 commerces seront accessibles ce jeudi – Delhaize et le restaurant Lounge Act One ont d’ailleurs déjà ouvert – «et les cinq autres seront terminés en début d’année prochaine», ajoute Olivier Bastin, CEO d’Immobel Luxembourg, promoteur du projet. (Photo: Anthony Dehez)

Infinity Shopping ouvre ses portes ce jeudi 12 décembre. 17 des 22 commerces seront accessibles, parmi lesquels Delhaize, Cocottes, Optic 2000 ou encore Tango.

«Tout est vendu ou loué, Infinity Working, Infinity Shopping et Infinity Living», se réjouit  Olivier Bastin , CEO d’Immobel Luxembourg, promoteur du projet Infinity au Kirchberg. « Les bureaux sont occupés par Allen & Overy , nous avons vendu le dernier appartement disponible pour la partie résidentielle l’été dernier, et l’ensemble des 22 cellules commerciales a trouvé preneur.»

C’est donc dans des conditions sereines qu’Infinity Shopping va ouvrir ses portes ce jeudi 12 décembre. 17 des 22 commerces seront accessibles – Delhaize et le restaurant Lounge Act One ont d’ailleurs déjà ouvert – «et les cinq autres seront terminés en début d’année prochaine», ajoute Olivier Bastin.

«Notre matière première, c’est le terrain»

Immobel avait annoncé mi-novembre avoir vendu les actions de la société détenant le projet Infinity Working & Shopping à l’investisseur allemand spécialisé dans l’immobilier Real IS. «Nous avons signé cela il y a deux ans, mais le closing s’est fait en novembre dernier. Nous ne sommes plus actionnaires de la société qui s’occupe des parties bureaux et commerces.»

«Notre matière première, c’est le terrain. Nous sommes un promoteur au sens propre du terme, nous n’avons pas de service d’asset management. Nous achetons les terrains, imaginons les projets, demandons les permis, construisons, et nous vendons toujours, on ne garde jamais les projets», précise le CEO d’Immobel.

Un projet d’une valeur totale de 250M€

La valeur totale du projet – dont la  première pierre avait été posée en avril 2017  – est de l’ordre de 250 millions d’euros. Chaque cellule du retail étant indépendante, Immobel n’était pas en mesure de communiquer sur le nombre d’emplois créés.

Le concept global d’Infinity Shopping est «que ceux qui travaillent ou vivent au Kirchberg, aujourd’hui ou dans le futur, trouvent tout ce dont ils ont besoin, à portée de main, et qu’ils trouvent aussi des produits pour se faire plaisir. Si on regarde dans le centre-ville, il y a beaucoup de commerces de luxe, et ce n’est pas du tout l’axe que nous souhaitions prendre», insiste Olivier Bastin.

«Ce que l’on a dit aux commerces, c’est que dans les dix minutes en voiture, il y a 45.000 travailleurs et 45.000 résidents, et que dans les dix minutes à pied, il y a 21.000 travailleurs, 1.500 résidents, et 480 chambres d’hôtel, la zone de chalandise est donc importante», explique Olivier Bastin, CEO d’Immobel Luxembourg. (Photo: Anthony Dehez)

«Ce que l’on a dit aux commerces, c’est que dans les dix minutes en voiture, il y a 45.000 travailleurs et 45.000 résidents, et que dans les dix minutes à pied, il y a 21.000 travailleurs, 1.500 résidents, et 480 chambres d’hôtel, la zone de chalandise est donc importante», explique Olivier Bastin, CEO d’Immobel Luxembourg. (Photo: Anthony Dehez)

50% d’enseignes luxembourgeoises

Parmi les 22 commerces, il y a donc également des enseignes comme Cocottes, Citabel – renommée Urban Move – Paul, Jims Fitness, Fauchon ou encore Optic 2000. 50% des magasins sont luxembourgeois. «Pendant la phase de concours, nous sommes allés vers le marché par le biais de deux courtiers de la Place afin de montrer notre projet, et nous avons obtenu des lettres d’intention pour 300% des surfaces, donc cela a été un de nos arguments pour le concours du Fonds Kirchberg à l’origine du projet.»

Immobel n’a pas réalisé de statistiques de fréquentation pour le retail. «Ce que l’on a dit aux commerces, en revanche, c’est que dans les dix minutes en voiture, il y a 45.000 travailleurs et 45.000 résidents, et que dans les dix minutes à pied, il y a 21.000 travailleurs, 1.500 résidents, et 480 chambres d’hôtel, la zone de chalandise est donc importante.»

Infinity Shopping ouvrira ses portes le jeudi 12 décembre. (Photo: Anthony Dehez)

1 / 4

Infinity Shopping ouvrira ses portes le jeudi 12 décembre. (Photo: Anthony Dehez)

2 / 4

Infinity Shopping ouvrira ses portes le jeudi 12 décembre. (Photo: Anthony Dehez)

3 / 4

Infinity Shopping ouvrira ses portes le jeudi 12 décembre. (Photo: Anthony Dehez)

4 / 4

6.500m² pour le retail

L’idée, avec ce projet mixte, est également d’optimiser les déplacements. «Auchan Kirchberg peut déjà sembler loin pour certaines personnes qui travaillent ou vivent dans le quartier, donc l’objectif est de tout avoir à proximité, sans avoir à utiliser sa voiture.»

Pour rappel, Infinity au Kirchberg représente des surfaces de 20.000m2 pour le résidentiel, 6.800m2 pour les bureaux, et 6.500m2 pour le retail. Infinity Living doit être achevé après l’été, après 30 mois de travaux.