POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Statec

L’indexation des salaires déclenchée ce 1er octobre



Le taux d’inflation annuel de l’indice des prix à la consommation national s’élève à 2,7% pour le mois de septembre. (Photo: Shutterstock)

Le taux d’inflation annuel de l’indice des prix à la consommation national s’élève à 2,7% pour le mois de septembre. (Photo: Shutterstock)

Le Statec vient d’annoncer le déclenchement de l’index, consécutif à une nouvelle hausse de l’inflation au Luxembourg. Dès lors, tous les salaires, traitements et pensions vont augmenter de 2,5%. Et ce, dès ce 1er octobre. 

Prévue pour le dernier trimestre de l’année , l’indexation des salaires sera effective sur l’ensemble des rémunérations et des retraites dès ce mois-ci.

C’est mécanique: la nouvelle cote d’application de l’échelle mobile des salaires est passée de 834,76 points à 855,62 points au 1er octobre 2021, entraînant à cette date une majoration de 2,5% des salaires, des traitements et des pensions.

Ce «mécanisme garant de la paix sociale» – pour reprendre les mots du ministre de l’Économie  Franz Fayot (LSAP) dans un tweet –, autrement dit le déclenchement de l’index, est généralement très bien accueilli par la population même si cela signifie aussi une certaine augmentation du coût de la vie .

Espérée pour début 2022 ou même pour la fin de l’année , l’indexation des salaires de 2,5% s’est déclenchée dès le début du dernier trimestre. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la flambée des tarifs du gaz n’en est pas la raison principale.

«L’index était annoncé pour le dernier trimestre. La date du déclenchement est toujours très variable en fonction de plusieurs paramètres et il y a toujours une certaine incertitude sur le moment du déclenchement du mécanisme d’indexation des salaires», a indiqué, prudent, Jérôme Hury, analyste du Statec.

«Les raisons sont multiples», ajoute-t-il. «Il y a une reprise économique dans un contexte de sortie de crise espérée, mais aussi une conséquence de la hausse des prix des matériaux dans plusieurs secteurs touchés par des pénuries et des problèmes d’approvisionnement, sans oublier la hausse des prix du carburant. C’est une tendance générale en Europe.»

La dernière indexation des salaires remonte au mois de décembre 2019 (avec un effet sur les salaires et les retraites du mois de janvier 2020). Sur dix ans, il s’agit de la 7e indexation des salaires.

Le Luxembourg est un des derniers pays en Europe (avec Chypre) à utiliser un mécanisme d’indexation des salaires calqué sur l’inflation. En France, depuis 1983, seule la revalorisation du salaire minimum en vigueur (Smic) est calculée à partir de l’inflation. En Belgique, le mécanisme s’applique uniquement aux salaires du secteur public et aux allocations. Dans le privé, cela dépend des secteurs d’activités.

En Espagne, un système similaire existe, mais uniquement selon les branches et selon les conventions collectives en vigueur.