POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Nouvelle aide de l’ÉTAT

Une indemnité d’urgence de 2.500 euros pour les indépendants



Signe que le gouvernement continue à entendre les revendications des différents secteurs d’activité, il a décidé d’ajouter une indemnité de 2.500 euros pour les indépendants. (Photo: Shutterstock)

Signe que le gouvernement continue à entendre les revendications des différents secteurs d’activité, il a décidé d’ajouter une indemnité de 2.500 euros pour les indépendants. (Photo: Shutterstock)

Les indépendants attendaient un geste supplémentaire de l’État pour faire face aux conséquences de la pandémie de Covid-19 sur leur activité. Le conseil de gouvernement a décidé d’une indemnité d’urgence de 2.500 euros.

Sur proposition du ministre des Classes moyennes, Lex Delles (DP), le conseil de gouvernement a décidé d’introduire une indemnité d’urgence de 2.500 euros pour les indépendants, qui sont plus de 25.000 actifs et 40.000 inscrits au registre du commerce.

Les informations détaillées seront disponibles ce jeudi sur le site guichet.lu . Le formulaire pour introduire les demandes sera disponible au début de la semaine prochaine. Le communiqué du gouvernement précise néanmoins que l’octroi de cette indemnité «est soumis à plusieurs conditions. Le demandeur doit ainsi rencontrer des difficultés financières temporaires dues aux conséquences du Covid-19, occuper moins de 10 personnes et son revenu professionnel servant de base de calcul pour les cotisations sociales ne doit pas dépasser le montant de deux fois et demi le salaire social minimum.»

Les salariés des indépendants étaient déjà couverts , en partie ou en totalité, par les dispositifs de chômage partiel, de congé extraordinaire pour raisons familiales ou pour maladie, mais leur «patron» non. Les indépendants espéraient un autre geste qui ne soit pas une avance remboursable, qui aurait rendu le quotidien de beaucoup d’entre eux difficile à la sortie de la période de «trêve» post-crise.