POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Eurostat

Impôts: hausse record pour le Luxembourg



282020.jpg

La part de recettes fiscales en proportion du PIB au Luxembourg atteint 40,7% en 2018. (Photo: Shutterstock)

Le Luxembourg voit sa part de recettes fiscales en proportion du PIB augmenter de 39,1% à 40,7% entre 2017 et 2018, la plus forte hausse de l’UE, selon une étude Eurostat. Cette part se situe désormais proche de la moyenne de l’UE. La France conserve la part la plus importante dans ce domaine (48,4%).

Par rapport à 2017, Le Luxembourg est le pays où le ratio des recettes fiscales rapportées au PIB a augmenté le plus, selon une étude Eurostat du 30 octobre.

Il est passé de 39,1% en 2017 à 40,7% en 2018, devant la Roumanie (de 25,8% à 27,1%) et la Pologne (de 35,0% à 36,1%). Ce ratio a augmenté dans 16 États membres, pour diminuer dans 7, notamment au Danemark (où il est passé de 46,8% en 2017 à 45,9% en 2018), en Hongrie ainsi qu’en Finlande.

Le Luxembourg, avec 40,7% de part du PIB, se situe légèrement au-dessus de la moyenne de l’UE (40,3%), et en dessous de celle de la zone euro (41,7%).

Les parts les plus importantes d’impôts et de cotisations sociales en pourcentage du PIB en 2018 ont été enregistrées en France (48,4%) et en Belgique (47,2%), qui précèdent le Danemark (45,9%).