LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

oui,chef!

Impatience enthousiaste à La Briscola



Dario Filippi aime avoir les mains dans la pâte à La Briscola, que ce soit pour des gnocchis signature ou bien un bon gâteau maison! (Photo: Maison Moderne)

Dario Filippi aime avoir les mains dans la pâte à La Briscola, que ce soit pour des gnocchis signature ou bien un bon gâteau maison! (Photo: Maison Moderne)

Le chef Dario Filippi, a su profiter d’un parcours peu conventionnel pour ajouter une patte nouvelle, simple et fraîche à l’incontournable Briscola, à quelques pas de la gare centrale, où l’équipe attend avec hâte de retrouver sa clientèle...

Quel est le parcours qui vous a amené à La Briscola?

Dario Filippi. – «Je suis né à Naples, mais j’ai passé presque toute ma vie à Côme. Je ne suis pas du tout issu d’une famille de restaurateurs et j’ai d’ailleurs fait des études complètement différentes, en informatique et en gestion! Mais après seulement quelques mois dans ce secteur, je me suis rendu compte que ce n’était absolument pas fait pour moi... Je suis tombé un peu par hasard sur une annonce pour des cours de cuisine sur sélection, j’ai tenté ma chance et j’ai été pris pour une année de formation où j’ai découvert la passion d’avoir les mains dans la pâte. J’ai effectué un stage dans un très bon restaurant de la région des lacs italiens où j’ai ensuite été embauché. En quatre ans, j’y suis devenu chef de partie pour les entrées et les desserts, puis second de cuisine. Je suis venu retrouver ma famille au Luxembourg en 2017. Je suis passé par deux établissements avant de poser mes valises avec enthousiasme à La Briscola fin 2019.

Comment décririez-vous votre cuisine et votre approche?

«C’est un établissement vraiment particulier, avec une super ambiance et une clientèle d’habitués très fidèle. J’y propose une cuisine italienne a priori simple et traditionnelle, mais dans laquelle j’insuffle toujours ma touche personnelle. Nous aimons beaucoup travailler les pâtes, les grandes classiques, mais aussi mes spécialités, comme les gnocchis. Nous en avons une chouette sélection sur notre menu take-away, en attendant la réouverture. Nos clients nous manquent et nous espérons pouvoir reprendre nos dégustations de vin et notre fameux aperitivo mensuel ‘Briscolino’ très bientôt! En attendant, nous avons aussi mis en place un service de gâteaux maison à emporter. J’aime beaucoup travailler les gâteaux, et apparemment ça plaît pas mal! Il suffit de les commander 24 heures à l’avance.

Qu’avez-vous envie de proposer à vos clients lors de votre réouverture?

«Rien n’est encore définitif, mais je travaille sur un nouveau menu un peu étoffé et retravaillé. J’avais envie de m’amuser et de le faire ressentir, alors j’ai par exemple expérimenté avec mes gnocchis et des ingrédients plus audacieux, comme le cacao! Des fois, j’aimerais aussi leur faire découvrir des plats typiques des lacs italiens, avec par exemple un riz frit dans du beurre et de la sauge avec un excellent poisson de lac, le ‘persico’, c’est-à-dire de la perche. Mais il faut le faire là-bas pour avoir les produits les plus frais... Je vais aussi continuer avec les gâteaux maison car on a remarqué un vrai engouement. Ne reste plus qu’à attendre de pouvoir rouvrir nos portes!

Si vous pouviez cuisiner le temps d’une journée aux côtés d’un(e) chef inspirant(e), qui serait-il/elle?

«Sans hésitation un des chefs qui m’inspire le plus: Antonino Cannavacciuolo, qui a deux étoiles dans son restaurant Villa Crespi dans le Piémont. J’ai eu la chance de m’y attabler deux fois et c’est toujours un véritable voyage. J’aime beaucoup son approche et sa personnalité, ce serait un plaisir immense de cuisiner avec lui!»

La Briscola: 14, rue d’Épernay, Luxembourg (Gare), T. 26 48 17 77

Livraisons via Goosty et Wedely tous les jours, sauf lundi soir et samedi midi.

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!