ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Après le coup de frein du confinement

Les immatriculations vrombissent en septembre



Les véhicules électriques représentent 4,3% des immatriculations fin septembre. (Photo: Patricia Pitsch / Maison Moderne)

Les véhicules électriques représentent 4,3% des immatriculations fin septembre. (Photo: Patricia Pitsch / Maison Moderne)

La Fedamo se félicite de la reprise de cet indicateur en cette année marquée par la pandémie de coronavirus.

Avec 4.073 véhicules immatriculés, le mois de septembre signe un rebond de 23% en variation annuelle et même de près de 57% par rapport à septembre 2018, annonce la Fedamo dans un communiqué mardi.

«Le secteur espère que le dernier trimestre de 2020 garde la tendance positive des mois de juillet et septembre afin de clôturer cette année difficile sur une note satisfaisante», écrit la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité.

La fermeture des concessionnaires automobiles pendant les deux mois de confinement a gelé les ventes de véhicules au Luxembourg, et cela s’en ressent fortement dans les données officielles.

Les moteurs thermiques restent majoritaires

Ainsi, fin septembre, le compteur des immatriculations cumulées depuis janvier pointait à 30.046 véhicules, soit près de 21% de moins que sur la même période en 2019.

À noter enfin que les immatriculations de voitures à essence et diesel restent majoritaires avec des parts de respectivement 46% et 37,4%. Les motorisations hybrides comptabilisent 12,2%, soit trois fois plus que les véhicules électriques (4,3%).