POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Compétences et engagement social à bonnevoie

Ils ont offert 250 thermos à des SDF



242737

Combiner compétences et engagement social, tel est le but de ce projet mené au Lycée technique de Bonnevoie et présenté ce vendredi. (Photo: Stéphanie Schmit)

Une classe du Lycée technique de Bonnevoie a récolté plus de 2.000 euros pour financer l’achat de thermos, qu’ils ont offert à des SDF de la capitale. Certains élèves ont même donné leur argent de poche. Un autre projet au sein de l’établissement consiste à récolter de l'argent pour le Yémen.

Mission accomplie pour les élèves de l’option Service Learning du Lycée technique de Bonnevoie. Ils ont distribué 250 thermos neufs à des SDF dans le bistrot social situé à côté de la gare de Luxembourg. Leur projet intitulé «LTBotterschmier» a été présenté à la presse vendredi dernier.

«L’idée de départ de l’option Service Learning, dans le cadre de laquelle les élèves ont réalisé ce projet, est de permettre aux lycéens de réfléchir sur une problématique et trouver une solution à un besoin réel dans la société», explique Stéphanie Schmit, enseignante au LTB, à Paperjam. 

242733.jpg

Les lycéens ont également conçu le logo qui se trouve sur les thermos, en collaboration avec une société spécialisée dans la communication, qui a offert gratuitement ses services. (Photo: Stéphanie Schmit)

«Le service learning est une méthode d’apprentissage combinant compétences professionnelles acquises par les jeunes et engagement social», précise-t-elle.

Thermos neufs et récolte de vêtements chauds

Mobilisation. Création de flyers et de logo. Récolte de fonds pour l’achat des thermos. Les lycéens se sont impliqués à fond pour venir en aide aux sans-abris.

C’est une problématique dont on ne parle pas assez.

Paul Daubenfeld,  élève,  LTB

Ce choix en faveur des sans-domicile fixe fait suite à la visite dans leur classe d’un responsable du centre d’accueil «Para-Chute». Une association située à côté de la gare de Luxembourg venant en aide notamment aux SDF.

«C’est une problématique dont on ne parle pas assez» estime Paul Daubenfeld, élève au LTB. Il compte parmi les 11 lycéens investis dans ce projet.

«Nous avons tout d’abord décidé d’organiser une récolte de vêtements chauds pour les sans-abris, ensuite, nous avons lancé ce projet intitulé LTBotterschmier (LT bidon) pour permettre aux SDF de garder au chaud leurs boissons ou nourriture le plus longtemps possible.»

2.500 euros récoltés

Les lycéens ont planifié de A à Z leurs démarches, puis, ils sont allés à la recherche de fonds auprès de leurs camarades du LTB dans le but de financer l’achat des thermos. Certains élèves ont même offert leur argent de poche. La direction du LTB aussi a fait un geste.

Les élèves ont développé un certain esprit d’équipe, ont augmenté leur estime de soi.

Stéphanie Schmit,  enseignante ,   LTB

En tout, «1.300 euros ont été récoltés au sein de notre établissement. Les 1.200 euros supplémentaires ont été offerts par la Fondation Thierry Van Werveke qui a permis de venir à bout du projet.»

«Les élèves ont développé un certain esprit d’équipe, ont augmenté leur estime de soi et peuvent être fiers d’avoir réalisé un projet d’une telle envergure. Ce genre de projet qui mobilise leur engagement et diverses aptitudes, permet aussi de renforcer leur confiance en soi, ce qui est essentiel à leur âge.» Et les lycéens ne comptent pas s’arrêter là.

Mobilisation pour le Yémen

«Nous allons vendre aujourd’hui des pâtisseries dans l’école pour récolter de l’argent pour le Yémen cette fois.» Un pays ravagé par la guerre depuis 2014» ajoute Paul Daubenfeld.

En mars dernier, la réalisatrice Khadija Al-Salami, avait rendu visite aux lycéens de Bonnevoie pour présenter son documentaire «Enfants reporters de guerre» tourné au Yémen, «une guerre cachée» et pour laquelle la réalisatrice lance un appel à la communauté internationale pour «faire cesser le massacre.»