ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Valérian Branco - GOLDBAUM

«Il faut persévérer en tant qu’entreprise»



283708.jpg

Valérian Branco: «C’est un marathon que vous courez, pas un sprint – même les plus grands athlètes ne ‘courent jamais seuls’.» (Photo: Mike Zenari)

En amont de l’événement «Start-up Stories: Round 4» organisé par le Paperjam Club en partenariat avec Startup Luxembourg et parrainé par la Bil, le mercredi 13 novembre à The Office, l’un des start-upper, Valérian Branco (Goldbaum), partage sa vision de l’entrepreneur.

De l’idée à sa concrétisation, il n’y a qu’un pas… et pourtant. Quel a été l’élément déclencheur de votre aventure entrepreneuriale?

«Le vote du Brexit en juin 2016 et le fait qu’à presque 30 ans, j’avais déjà travaillé pour deux des plus grandes entreprises du monde (banque d’investissement et matières premières) et que je ne me voyais plus le faire.

Quelles sont les qualités nécessaires pour lancer sa start-up?

«Commencer par avoir une vraie colonne vertébrale en tant qu’homme d’affaires et patron, puis savoir prendre et gérer des risques en équipe, mais surtout persévérer en tant qu’entreprise.

Avez-vous un conseil à donner à celles et ceux qui hésitent encore à se lancer?

«C’est un marathon que vous courez, pas un sprint – même les plus grands athlètes ne ‘courent jamais seuls’. Il y a toute une équipe derrière eux. Même au stade de l’idée d’une start-up, n’hésitez pas à demander à vos amis, votre famille, votre entourage, ou même votre réseau au plus large: que ce soit de l’argent, du soutien, du travail, des conseils, ou tout ce qui vous aidera à persévérer dans la réalisation de vos objectifs.»

Vous pouvez vous inscrire à l’événement «Start-up Stories: Round 4» sur le site du   Paperjam Club .  

Découvrez l’innovation à la Bil sur  www.bil.com/innovation