ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Pénuries et approvisionnement

Ikea pourrait augmenter ses prix



Le groupe Ikea a, jusqu’à présent, absorbé la hausse des coûts, mais annonce qu’il laissera désormais la balle dans le camp de ses détaillants, en partie du moins. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Le groupe Ikea a, jusqu’à présent, absorbé la hausse des coûts, mais annonce qu’il laissera désormais la balle dans le camp de ses détaillants, en partie du moins. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

L’enseigne suédoise d’ameublement fait face à une hausse des coûts des matières premières et de la logistique. Dans ce contexte, elle n’exclut pas de la répercuter sur ses tarifs dans les mois à venir.

Ikea s’attend à des marges plus faibles au cours des prochains mois, a fait savoir l’enseigne cette semaine dans un communiqué de presse. La hausse des coûts des matières premières et de la logistique  est pointée du doigt, et le phénomène devrait perdurer jusqu’au terme de l’exercice 2022, a indiqué Inter Ikea Group.

Les pénuries de matières premières et la crise mondiale des transports ont eu un impact sur les marges d’Inter Ikea Group.

Martin van Dam,  Group CFO,  Inter Ikea Group

«Les pénuries de matières premières et la crise mondiale des transports ont eu un impact sur les marges d’Inter Ikea Group. Bien que nos coûts aient augmenté, nous avons fait le maximum en maintenant la stabilité des prix de nos détaillants au cours de l’exercice 2021», a souligné Martin van Dam, Group CFO.

Le résultat de l’exercice 2021, clos le 31 août dernier, en témoigne: le bénéfice net d’Inter Ikea Group a chuté de plus de 17% à 1,4 milliard d’euros.

2022 s’annonce plus difficile

L’entreprise à la tête des franchises Ikea dit avoir dépensé 250 millions d’euros supplémentaires en 2021 pour faire face aux fluctuations de prix. Mais elle annonce qu’elle ne pourra pas couvrir l’entièreté des évolutions durant l’exercice en cours.

Concrètement, l’enseigne bleue et jaune s’engage à «absorber une partie de la hausse des coûts au cours de l’exercice 2022», dixit son CFO. Mais l’autre partie reviendra aux détaillants, qui pourraient par conséquent accroître leurs tarifs.

Entre septembre 2020 et août 2021, les ventes d’Inter Ikea Group ont progressé de 5,8% à 41,9 milliards d’euros . Si ce montant dépasse celui enregistré avant la pandémie en 2019, force est de constater que le nombre de visiteurs dans les magasins a chuté de 22% à 775 millions.

Le réseau de magasins franchisés poursuit toutefois son développement avec l’ouverture de 45 nouveaux points de vente à travers le globe, rappelle l’enseigne.