ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Paiement

Un humain sur deux aura un «digital wallet» en 2024



Si Alipay et ses 650 millions d’utilisateurs semblent être en tête, Google Pay s’impose à la fois en nombre de transactions et en volume. (Photo: Shutterstock)

Si Alipay et ses 650 millions d’utilisateurs semblent être en tête, Google Pay s’impose à la fois en nombre de transactions et en volume. (Photo: Shutterstock)

Alipay, WeChat Pay, Apple Pay, Google Pay et Paypal, qui comptent aujourd’hui 2,4 milliards d’utilisateurs, sont les chefs de file d’un mouvement qui voit disparaître le cash et rogne sur l’utilisation des cartes de crédit.

Déjà largement en tête des usages, le portefeuille numérique (ou «digital wallet») est autant utilisé que les cartes de crédit, les cartes de débit, les virements bancaires et les paiements à la livraison, indique un rapport de Merchant Machine . Mais demain – en 2024 –, plus d’un humain sur deux utilisera quotidiennement un «digital wallet».

«La peur de contracter le coronavirus dans les guichets automatiques à fort trafic ainsi que le refus des détaillants d’accepter des espèces ont été les principales causes de l’augmentation de l’utilisation des portefeuilles mobiles numériques», dit le rapport.

Les revenus de ces applications mobiles, au premier rang desquelles Alipay (650 millions d’utilisateurs), sera multiplié par trois d’ici la fin de l’année, de 550.000 milliards de dollars en 2015 à 1.639,50 milliards de dollars.

Cet article est issu de la newsletter hebdomadaire Paperjam Trendin’, le rendez-vous pour suivre l’actualité de l’innovation et des nouvelles technologies. Vous pouvez vous y abonner  en cliquant ici.