LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Un œil sur une œuvre (4/10)

«Hors-Champs» de Christian Aschman au CNA



Vue de l’exposition de Christian Aschman, «Hors-Champs». (Photo: Romain Girtgen, CNA)

Vue de l’exposition de Christian Aschman, «Hors-Champs». (Photo: Romain Girtgen, CNA)

Dans le cadre de l’opération «Un été pas comme les autres», Paperjam propose de découvrir une œuvre exposée actuellement au Luxembourg. Cette semaine, allons à la découverte de l’œuvre de Christian Aschman, «Hors-Champs», un ensemble photographique exposé au Centre national de l’audiovisuel.

Le photographe Christian Aschman bénéficie actuellement d’une exposition intitulée «Hors-Champs», résultant de la commande passée par le CNA pour documenter l’Agrocenter à Mersch.  

Marguy Conzémius, le commissaire de l’exposition, explique:

«L’assemblage des 15 photographies au centre de cette vue de l’exposition ‘Christian Aschman, Hors-Champs’ est un extrait de la documentation que Christian Aschman a réalisée – étage par étage – dans la tour des machines des silos de stockage pour céréales à Mersch. Pendant presque 60 ans, cette installation agro-industrielle a servi à nettoyer, dépoussiérer, sécher, trier les grains, pour finalement les transporter vers les silos.

La prise de vue dans la tour se fait lentement et de manière méthodique. Christian Aschman utilise un trépied, place sa caméra moyen format face aux machines et choisit un cadrage serré avant d’activer le déclencheur. Il recherche l’objectivité et vise à dresser une typologie de cette infrastructure technique unique au Luxembourg. Une comparaison de sa démarche photographique avec les vues frontales d’installations industrielles de Bernd et Hilla Becher semble par moment incontournable.

Sans perdre de vue son mode opératoire, Christian Aschman réussit par ailleurs à capter les atmosphères de ce lieu hors du commun, qui sont générées par la lumière naturelle diffusée au travers des pavés de verre de la façade sud de la tour, l’architecture ouverte et moderne et les couleurs rouge, jaune, vert, bleu, rose présentes sur tous les étages. Et tout d’un coup, ces machines agro-industrielles semblent changer de statut; elles deviennent des sculptures et des objets fantastiques à la Jules Verne. La technologie agro-industrielle, le traitement des grains et l’évacuation de la poussière font place à des éléphants, des formes anthropomorphes, une oreillette géante, ou encore une capsule spatiale.»

«Christian Aschman, Hors-Champs», jusqu’au 29 novembre, au CNA, 1B, rue du Centenaire, à Dudelange, www.cna.public.lu