POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Santé

Les Hôpitaux Robert Schuman interdisent les visites



Les Hôpitaux Robert Schuman se confinent pour éviter de contaminer les patients et les professionnels de santé. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Les Hôpitaux Robert Schuman se confinent pour éviter de contaminer les patients et les professionnels de santé. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

À partir de jeudi, les patients des Hôpitaux Robert Schuman ne pourront plus recevoir de visiteurs, sauf exception en pédiatrie, gynécologie/obstétrique, ou pour les patients en fin de vie. Une mesure pour lutter contre la propagation du Covid-19.

La seconde vague est bien là, et les établissements de santé se protègent. Les Hôpitaux Robert Schuman ont décidé d’interdire les visites aux patients, à partir de jeudi 29 octobre. «Ceci afin de protéger au mieux patients et professionnels de la santé contre le coronavirus et d’éviter à tout prix un reconfinement», justifie l’établissement, sur son site internet. Il précise que les cas de non-respect des mesures de protection et des gestes barrières durant les visites se sont multipliés ces derniers jours.

Cela concerne ses trois sites: celui du Kirchberg, la Zithaklinik, et la Clinique Sainte-Marie. Des exceptions sont prévues. En pédiatrie, les deux parents peuvent encore accompagner leur enfant. Le partenaire peut toujours assister à l’accouchement, et les visites en maternité sont possibles, mais limitées à une par jour. Pour les patients en phase critique ou en fin de vie, le médecin traitant doit donner son accord pour que leurs proches puissent leur rendre visite.