POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

La création locale récompensée

Hisae Ikenaga remporte le prix Leap 2020



L’artiste Hisae Ikenaga a remporté les voix du jury du Leap 2020. (Photo: Lynn Theisen / Rotondes)

L’artiste Hisae Ikenaga a remporté les voix du jury du Leap 2020. (Photo: Lynn Theisen / Rotondes)

Ce week-end, et après un report de six mois, le «Luxembourg Encouragement for Artists Prize» annonçait enfin sa troisième lauréate: l’artiste luxembourgo-mexicaine Hisae Ikenaga, récompensée entre autres pour son approche discursive entre art contemporain et artisanat.

Initialement prévus au printemps dernier, la remise du prix artistique Leap et le début de l’exposition qui en découle ont finalement bien eu lieu ce week-end aux Rotondes, en présence, notamment, des artistes, des organisateurs, de Lydie Polfer  (DP), bourgmestre de la Ville de Luxembourg, et de la ministre de la Culture Sam Tanson  (Déi Gréng). Quelques minutes avant la remise du prix de cette édition 2020 à sa lauréate Hisae Ikenaga, Steph Meyers , directeur des Rotondes, a insisté sur l’importance du maintien de ce prix en 2020 malgré le contexte actuel: «Le Leap n’est pas un prix de prestige, mais un prix d’encouragement, il vise à stimuler la création dans un monde de l’art qui a plus que jamais besoin de soutien.»

La troisième édition du Leap met de nouveau en lumière le travail d’artistes qui sont liés au Luxembourg. (Photo: Maison Moderne)

La troisième édition du Leap met de nouveau en lumière le travail d’artistes qui sont liés au Luxembourg. (Photo: Maison Moderne)

Créé en 2015 sur une initiative conjointe des Rotondes et du cabinet d’avocats Allen & Overy, et sur une proposition du galeriste Alex Reding , le Luxembourg Encouragement for Artists Prize – dont l’acronyme Leap rappelle volontairement l’idée de bond en avant – est organisé tous les deux ans, avec RTL, qui rejoint l’équipe cette année en tant que sponsor. Hisae Ikenaga en est donc la troisième lauréate, alors qu’elle faisait partie du traditionnel quatuor de finalistes aux côtés de Suzan Noesen, Nina Tomàs et du duo composé de Bruno Baltzer & Leonora Bisagno.

C’est entre autres la subtilité et la pertinence de son approche «trait d’union» entre art et artisanat dans le contexte contemporain qui ont séduit le jury et son président, Alexandre Bohn, directeur du FRAC Poitou-Charentes, déjà présent pour l’édition 2018 du Leap. Ce dernier a déclaré avoir été particulièrement touché par «l’étrangeté et l’ironie qui transgressent avec le minimalisme apparent du travail de l’artiste». Les œuvres exposées aux Rotondes, et dont l’ensemble s’intitule «Sutil Olvido» (Subtil Oubli), semblent en effet empreintes de la nostalgie d’un passé difficilement identifiable, tout en interrogeant le public de manière accessible, et même étonnamment transparente, sur la poésie des objets et sur l’espace dans lequel ils se trouvent…

L’exposition «Sutil Olvido» d’Hisae Ikenaga, présentée jusqu’au 29/11 aux Rotondes, interroge avec brio, subtilité, poésie et une pointe d’ironie le rapport entre objets, art et artisanat…   (Photo: Maison Moderne)

1 / 3

L’exposition «Sutil Olvido» d’Hisae Ikenaga, présentée jusqu’au 29/11 aux Rotondes, interroge avec brio, subtilité, poésie et une pointe d’ironie le rapport entre objets, art et artisanat…   (Photo: Maison Moderne)

2 / 3

L’exposition «Sutil Olvido» d’Hisae Ikenaga, présentée jusqu’au 29/11 aux Rotondes, interroge avec brio, subtilité, poésie et une pointe d’ironie le rapport entre objets, art et artisanat…   (Photo: Maison Moderne)

3 / 3

L’exposition, qui montre aussi naturellement le travail des trois autres finalistes, est ouverte en accès libre jusqu’au 29/11 tous les jours sauf le jeudi de 15h à 19h (sauf le vendredi 20/11 et dimanche 22/11, à partir de 16h seulement), et une rencontre avec les artistes y est prévue le dimanche 22/11 de 13h à 15h. Il est également possible d’y découvrir, pour le public, une projection de la version digitale de Luxembourg Art Week, dans l’espace Plateforme.

Plus d’informations sur le site des Rotondes , catalogue de l’exposition disponible sur commande auprès de tickets@rotondes.lu