ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Visite d’atelier

Hermès Sur-Mesure, du rêve à l’objet



270194.jpg

Christophe Beltrando (au centre), managing director d’Hermès Sur-Mesure. (Photo: Eric Chenal)

C’est à Pantin, juste derrière le périphérique parisien, qu’Hermès a choisi d’installer ses ateliers de fabrication de produits sur mesure. Un espace où les rêves des clients prennent forme entre les mains des artisans, et que nous avons pu visiter en compagnie de Christophe Beltrando, managing director d’Hermès Sur-Mesure.

Derrière de grandes portes métalliques, se loge un ancien atelier de cinéma dont Luc Besson se servait il y a quelques années pour tourner ses films. Aujourd’hui, l’atelier fait partie d’un ensemble de bâtiments qu’Hermès occupe dans un quartier de Pantin. C’est dans cet espace, protégé des regards extérieurs et placé sous haute surveillance, qu’une trentaine de personnes, dont une dizaine d’artisans d’exception, œuvrent au quotidien à réaliser les rêves des clients de la maison, des créations conçues sur mesure.

«La maison Hermès réalise des créations sur mesure depuis ses débuts en 1837, avec les produits conçus pour le cheval et son cavalier» introduit Christophe Beltrando. «La première pièce faite en dehors du monde équestre a été un sac à main, réalisé en 1890 pour une chanteuse d’opérette. Aujourd’hui, nous perpétuons cette tradition du sur-mesure qui est dans l’ADN d’Hermès, tout en poursuivant avec une écriture contemporaine.»

Les clients du sur-mesure viennent du monde entier. Ils s’adressent à Hermès pour les accompagner dans leur rêve ou pour offrir un cadeau d’exception. Un showroom dévoile quelques-uns de ces souhaits exceptionnels: une voiture Voisin des années 1930 dont l’intérieur est entièrement refait par Hermès, un baby-foot gainé de cuir et dont les joueurs sont de petits jockeys, des gants de boxe cousus pour une femme qui venait ici initialement pour un sac à main personnalisé, ou encore ces planches de surf et de skateboard qui témoignent du caractère contemporain d’Hermès.

Nous partons du rêve d’un client, nous l’écoutons, nous dialoguons et nous le transformons en objet.
Christophe Beltrando

Christophe Beltrando,  managing director,  Hermès Sur-Mesure

«Il n’y a pas de limite dans les demandes que peuvent formuler les clients. Le sur-mesure peut prendre toutes les formes. Dans le showroom où nous accueillons nos clients sont exposés des vélos personnalisés, des voitures d’exception, des sièges pour un jet privé, un sac à main en marqueterie de cuir, une moto, un panier à pique-nique... Nous avons également réalisé une cage à oiseau, un sac à pommes et même une boule à facettes avec la collaboration de la Cristallerie Saint-Louis. Chaque objet raconte avant tout une histoire. Nous partons du rêve d’un client, nous l’écoutons, nous dialoguons et nous le transformons en objet.»

Ce service est connu par le bouche-à-oreille et grâce aux équipes des boutiques, qui connaissent bien leurs clients. «Ces derniers temps, nous avons également produit quelques objets en toute petite série, comme cette collection autour de la pêche composée d’une canne à pêche, d’un panier à truites et d’une boîte à mouches. Ces objets sortent de nos collections habituelles. Aussi, exposées en boutique, elles interpellent nos clients et notre personnel à l’occasion de présenter notre offre de sur-mesure», explique Christophe Beltrando.

Ces commandes spéciales nous poussent à explorer à la fois tous les savoir-faire de la maison et de nouveaux territoires.
Christophe Beltrando

Christophe Beltrando,  managing director,  Hermès Sur-Mesure

Mais Hermès est avant tout une maison d’artisanat, de matière et d’innovation. «Ces commandes spéciales nous poussent à explorer à la fois tous les savoir-faire de la maison et de nouveaux territoires, comme le dessin sur bois, que nous avons développé pour le skateboard. Autre exemple: un de nos clients nous a demandé de réaliser un canoë, produit que nous n’avions jamais réalisé. Pour cela, nous nous sommes rapprochés d’un des meilleurs artisans de canoës qui se trouve en Bretagne. Avec l’aide de son expertise, nous avons pu fabriquer une embarcation qui ne pèse que 14kg, qui est faite sans aucun clou ni vis, mais entièrement ficelée et chevillée, avec une toile translucide technique. Ce sont des créations uniques, mais qui, toujours, parlent d’Hermès.»

Un dessin personnalisé pour un sac sur mesure. (Photo: Eric Chenal)

1 / 16

Dans l’atelier, le cuir est travaillé sous de multiples formes. (Photo: Eric Chenal)

2 / 16

L’art de la main: pour réaliser ce petit panier de pêche, les artisans mettent en œuvre des techniques traditionnelles telles que le point sellier. (Photo: Eric Chenal)

3 / 16

L’art de la main: pour réaliser ce petit panier de pêche, les artisans mettent en œuvre des techniques traditionnelles telles que le point sellier. (Photo: Eric Chenal)

4 / 16

L’art de la main: pour réaliser ce petit panier de pêche, les artisans mettent en œuvre des techniques traditionnelles telles que le point sellier. (Photo: Eric Chenal)

5 / 16

L’art de la main: pour réaliser ce petit panier de pêche, les artisans mettent en œuvre des techniques traditionnelles telles que le point sellier. (Photo: Eric Chenal)

6 / 16

Cuir d’exception: Hermès réalise des cuirs à la demande de ses clients, comme celui-ci, peint à la main, dont le rendu unique crée un effet d’optique. (Photo: Eric Chenal)

7 / 16

Cuir d’exception: Hermès réalise des cuirs à la demande de ses clients, comme celui-ci, peint à la main, dont le rendu unique crée un effet d’optique. (Photo: Eric Chenal)

8 / 16

Cuir d’exception: Hermès réalise des cuirs à la demande de ses clients, comme celui-ci, peint à la main, dont le rendu unique crée un effet d’optique. (Photo: Eric Chenal)

9 / 16

Canoë: les commandes sur mesure poussent la trentaine de collaborateurs à aller au-delà de leurs habitudes, comme pour la réalisation de ce canoë entièrement ficelé et chevillé. (Photo: Eric Chenal)

10 / 16

Canoë: les commandes sur mesure poussent la trentaine de collaborateurs à aller au-delà de leurs habitudes, comme pour la réalisation de ce canoë entièrement ficelé et chevillé. (Photo: Eric Chenal)

11 / 16

Canoë: les commandes sur mesure poussent la trentaine de collaborateurs à aller au-delà de leurs habitudes, comme pour la réalisation de ce canoë entièrement ficelé et chevillé. (Photo: Eric Chenal)

12 / 16

Archives: tous les projets sont archivés dans l’atelier, avec un échantillon des cuirs utilisés pour réaliser les commandes. (Photo: Eric Chenal)

13 / 16

Archives: tous les projets sont archivés dans l’atelier, avec un échantillon des cuirs utilisés pour réaliser les commandes. (Photo: Eric Chenal)

14 / 16

Showroom: quelques réalisations sur mesure sont exposées dans le showroom pour inspirer les clients qui souhaitent passer commande. (Photo: Eric Chenal)

15 / 16

Showroom: quelques réalisations sur mesure sont exposées dans le showroom pour inspirer les clients qui souhaitent passer commande. (Photo: Eric Chenal)

16 / 16

Le travail du cuir est, bien entendu, souvent présent dans ces objets d’exception. Des cuirs spéciaux sont développés et peuvent prendre des caractéristiques techniques comme le fait d’être anti-feu, résistants à l’eau ou un caractère unique car peints à la main. On le retrouve en gainage sur un vélo ou un baby-foot, à l’intérieur d’un hélicoptère, sur le siège d’un jet. «Nous venons juste de finir une commande de sac qui a été peint à la main. Au-delà des heures de travail que demande l’extrême précision du dessin, c’est un projet qui nous a demandé beaucoup de recherches, car il a fallu trouver les bonnes encres, développer des pinceaux spéciaux, d’une finesse absolue», explique Christophe Beltrando.

Ces objets d’exception sont en effet le fruit du travail de toute une équipe: designers, artisans, coordinateurs de projets. «Tous nos collaborateurs ont eu une vie pleine d’expériences et ont acquis un savoir-faire de haut niveau dans leur domaine d’expertise. Mais travailler dans cette équipe, c’est aussi partager un état d’esprit qui est un mélange d’audace et d’humilité, car il faut à la fois oser, embrasser l’innovation et accepter parfois d’échouer, mais sans jamais renoncer.»

L’exemple du planisphère témoigne de cette approche: Hermès a confectionné pour le propriétaire d’un voilier un planisphère en cuir. Pour parvenir à le réaliser, il a fallu travailler en marqueterie de cuir. Afin d’avoir une découpe précise, le laser était préconisé. Mais cette technique a le défaut de brûler le cuir. De ce défaut, Hermès a tiré un avantage: le fin liseré brûlé servira à dessiner le bord des côtes. Et tous les ans, le navigateur renvoie son planisphère à l’atelier pour que les voyages de son bateau soient tracés en point sellier sur la carte.

Il faut à la fois oser, embrasser l’innovation et accepter parfois d’échouer, mais sans jamais renoncer.
Christophe Beltrando

Christophe Beltrando,  managing director,  Hermès Sur-Mesure

Innovation et tradition se conjuguent dans ces objets qui portent tous une émotion, sont conçus avec sensibilité et délicatesse, mais aussi fantaisie et attention. Ce sont des objets qui sont à l’opposé de l’uniformisation. Ils révèlent au contraire la personnalité de leur commanditaire, expriment leur individualité de la manière la plus noble.

C’est aussi une approche tout en modernité et sobriété, qui n’exclut jamais une touche d’humour quand cela est possible. Une différence qui se voit dans les détails, dans la qualité des matières utilisées, dans la précision du geste de la main qui façonne ces projets. Une addition de perfections rendue possible grâce aux savoir-faire incomparables de ces artisans chevronnés qui, jour après jour, façonnent les rêves avec un grand raffinement.