POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Conséquences du Covid-19

Une «hausse importante» du chômage



Le taux de chômage s’établit à 6,1% pour le mois de mars, contre 5,5% en février dernier. Une hausse importante «qui intervient sur fond de crise du Covid-19», indique l’Adem.

L’Adem a livré, ce lundi, l’état des lieux du nombre de demandeurs d’emploi résidents pour le mois de mars. Il s’établit à 18.398 au 31 mars dernier.

«Sur un an, cela constitue une hausse de 2.728 personnes, soit de 17,4%. Le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, calculé par le Statec, s’établit à 6,1%.

Cette hausse importante intervient sur fond de crise du Covid-19», précise le communiqué de l’Adem.

Dans le détail, le Covid-19 a entraîné l’ouverture de 3.142 nouveaux dossiers de demandeurs d’emploi résidents dans le courant du mois de mars, soit une hausse de 25,2% par rapport à la même période il y a un an. «Cette hausse est intervenue pendant la semaine du 16 mars, suite au confinement annoncé par le gouvernement. L’afflux est principalement dû aux travailleurs intérimaires de la construction, secteur totalement à l’arrêt depuis lors», précise l’Adem. «Pendant la semaine du 23 mars, les ouvertures de dossiers sont retombées au niveau observé au début du mois.»

Plus de détails sur le bulletin mensuel de l’Adem.