POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Urbanisme

Un guide pour des quartiers plus écologiques



Le ministre de l’Aménagement du territoire Claude Turmes a présenté le nouveau guide «Éco-Urbanisme».  (Photo: DATer)

Le ministre de l’Aménagement du territoire Claude Turmes a présenté le nouveau guide «Éco-Urbanisme».  (Photo: DATer)

Le ministre de l’Énergie et de l’Aménagement du territoire, Claude Turmes, a présenté le guide «Éco-Urbanisme» qui vise à soutenir la création de nouveaux quartiers durables, favorisant le développement d’un urbanisme à impacts positifs pour une meilleure qualité de vie des habitants.

«C’est un changement d’approche qu’il faut réaliser», a précisé le ministre de l’Énergie et de l’Aménagement du territoire, Claude Turmes (déi Gréng) à l’occasion de la présentation du nouveau guide «Éco-Urbanisme». «Ce guide aide les concepteurs à imaginer les écoquartiers ‘made in Luxembourg’, des quartiers qui doivent allier bien-être et mixité sociale, une utilisation rationnelle des ressources naturelles tout en répondant aux enjeux écologiques, spatiaux, sociaux et économiques.»

Pour cela, le département de l’Aménagement du territoire a mené un important travail interministériel avec les ministères de l’Environnement, de la Mobilité et des Travaux publics, du Logement, et de l’Intérieur pour parvenir à créer cet outil mis à disposition des acteurs publics et privés. «L’objectif est de créer une plateforme qui favorise un urbanisme à impacts positifs», précise le ministre. «Plutôt que d’être contraignant, nous proposons de saisir l’opportunité de changer d’attitude. Ce guide permet d’établir un langage commun pour sensibiliser et stimuler l’innovation et l’expérimentation urbaine.»

Un guide qui reste pratique

Concrètement, le guide rassemble un ensemble de stratégies qui visent à réconcilier l’urbain avec l’écologie. Cela passe par un urbanisme durable, respectueux des ressources et conçu avec et pour les utilisateurs. Il est structuré en trois grands chapitres (Être humain, Ressources, Processus méthodologiques) qui regroupent 15 thèmes. Pour chaque thème, un objectif est précisé, les stratégies à mettre en place sont détaillées et des références locales ou internationales sont proposées comme bonnes pratiques. «Le fait de proposer ces références est intéressant pour les concepteurs car ils peuvent s’inspirer de cas déjà existant, voire consulter les porteurs de ces projets s’ils souhaitent un partage d’expérience», explique Jeannot Schroeder de +ImpaKT Luxembourg, qui a écrit ce guide sous la tutelle du Département de l’aménagement du territoire.

«Avec ce guide, l’idée est d’essayer d’améliorer partout où c’est possible. Actuellement, 21 projets de grande envergure sont initiés au Luxembourg. C’est le moment d’agir! Les acteurs publics comme le Fonds du logement, la SNHBM, le Fonds Kirchberg, Agora mais aussi tous les acteurs privés peuvent s’approprier ces recommandations qui fonctionnent aussi comme une check-list», explique le ministre.

En œuvrant ainsi, il doit être possible de créer des quartiers qui répondent au principe de la ville du quart d’heure, de favoriser une utilisation rationnelle des ressources en appliquant les principes de l’économie circulaire, de stimuler la production et la consommation d’énergie renouvelable tout en œuvrant à être résilient face au changement climatique. «Lorsqu’on voit les pics de chaleur qu’ont connus, ces derniers jours, Seattle ou Vancouver, on se rend bien compte à quel point l’urbanisme peut jouer un rôle dans le confort des habitants», souligne Claude Turmes.

Le guide peut être téléchargé sur le  site du Département de l’aménagement du territoire