ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

industrie

Guardian de nouveau dans la tourmente



Luxguard II supprimera 49 postes malgré le plan de maintien dans l’emploi selon l’OGBL. (Photo: Jan Hanrion / Archives Maison Moderne)

Luxguard II supprimera 49 postes malgré le plan de maintien dans l’emploi selon l’OGBL. (Photo: Jan Hanrion / Archives Maison Moderne)

Selon l’OGBL, le fabricant revient sur le plan de maintien dans l’emploi signé fin août et annonce 49 suppressions de postes à Dudelange.

Revirement à Dudelange: la direction de Luxguard II procèderait finalement à un plan de licenciement collectif d’après un communiqué de l’OGBL mardi.

Un plan de maintien dans l’emploi devant s’étaler sur 24 mois avait été conclu le 31 août après plusieurs mois d’âpres négociations autour de la volonté de Guardian de fusionner ses sites de Bascharage et de Dudelange, qui aurait mené à la suppression de 201 postes sur les 453 que la société compte au Grand-Duché. Guardian désire refroidir le four de Dudelange face au fléchissement de la demande de verre plat en Europe de l’Ouest. L’accord prévoyait finalement l’abolition de 62 emplois.

La direction souhaitant procéder à d’autres licenciements, l’OGBL dénonce un «véritable affront» et la remise en cause du plan de maintien dans l’emploi qui aurait pu, selon le syndicat, dégager des solutions pour les 49 suppressions de postes annoncées. «Un conflit social est devenu désormais inévitable», estime le syndicat.