ENTREPRISES & STRATÉGIES — Architecture + Real Estate

Espaces de bureaux

GSK Stockmann dans ses nouveaux bureaux



L’aménagement intérieur n’empêche pas de percevoir la profondeur de l’espace. (Photo: Gaël Lesure)

L’aménagement intérieur n’empêche pas de percevoir la profondeur de l’espace. (Photo: Gaël Lesure)

C’est dans l’immeuble Axento, au Kirchberg, que GSK Stockmann a choisi d’installer ses nouveaux bureaux. La société a demandé à Belvedere Architecture de l’accompagner dans l’aménagement intérieur et le project management de ce nouvel espace professionnel.

GSK Stockmann est un cabinet d’avocats qui a grandi de manière organique depuis cinq ans au Luxembourg, jusqu’à compter 40 employés, dont 28 avocats. Le besoin d’occuper de nouveaux bureaux plus vastes s’est donc fait sentir pour répondre à cette croissance. Déjà installés dans l’immeuble Axento, ils ont choisi de prendre possession de locaux dans ce même immeuble du Kirchberg, mais avec une surface plus grande. Pour les accompagner dans cette nouvelle étape, ils ont demandé à Belvedere Architecture de concevoir les nouveaux espaces de bureaux.

Dès l’entrée, on ressent une attention particulière portée à la sensation d’espace. «La cloison qui se trouve derrière l’accueil ne monte pas jusqu’au plafond», explique Patrick Meyer, architecte et fondateur de Belvedere Architecture. «Par cette astuce, on a bien une séparation physique, mais l’espace reste ouvert visuellement au niveau du plafond. Les visiteurs perçoivent la profondeur de l’espace, et l’échelle humaine est renforcée.»

Les bureaux individuels sont placés sur les extérieurs, tandis que les salles de réunion, le back-office et les espaces de détente, comme la kitchenette et les espaces lounge, sont au centre du plateau.

Afin de casser l’effet linéaire des longs couloirs imposés par la forme du bâtiment, les architectes de Belvedere Architecture ont proposé des encoches au niveau des portes de bureau des partenaires, créant un nouveau rythme spatial. Cette sensation est soulignée par une moquette au motif géométrique composé de lignes diagonales. Des plantes sont régulièrement suspendues depuis le plafond et éclairées par des ampoules spéciales favorisant leur croissance. L’ensemble devient un îlot plus clair et naturel, un espace animé à l’aide de moyens modestes.

 La linéarité du couloir est cassée par des moyens modestes, mais efficaces. (Photo: Gaël Lesure)

1 / 5

Au centre du plateau, on trouve des espaces de détente, comme la kitchenette.  (Photo: Gaël Lesure)

2 / 5

 L’art est présent partout dans l’entreprise, y compris dans les salles de réunion. (Photo: Gaël Lesure)

3 / 5

 Des petits îlots permettent de s’isoler pour discuter entre collègues. (Photo: Gaël Lesure)

4 / 5

 L’espace de la cuisine est conçu comme une boîte dans une boîte. Différents types d’assises sont proposés. (Photo: Gaël Lesure)

5 / 5

L’espace cuisine est conçu comme «une boîte dans une boîte», mais qui n’est pas totalement fermée dans sa partie haute. Le plafond est en effet composé de tasseaux de bois qui délimitent l’espace sans le refermer complètement.

À proximité de la cuisine, on trouve des espaces qui permettent de s’isoler pour discuter entre collègues.

Afin de répondre à la confidentialité imposée par la profession d’avocat, on trouve beaucoup de bureaux individuels.

Les salles de réunion sont sobrement aménagées, et des parois vitrées donnent une ouverture vers l’animation du couloir.

Aux murs, des œuvres d’art d’artistes locaux sont présentées, et des vernissages d’expositions sont régulièrement organisés au sein de l’entreprise.