ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Droit de la Concurrence

Google dans le viseur de la justice américaine



Les autorités américaines reprochent au géant californien l’installation par défaut de son propre moteur de recherche sur les appareils dotés de son système d’exploitation. (Photo: Shutterstock)

Les autorités américaines reprochent au géant californien l’installation par défaut de son propre moteur de recherche sur les appareils dotés de son système d’exploitation. (Photo: Shutterstock)

Les autorités américaines ont lancé mardi des poursuites contre le géant du web pour abus de position dominante.

Le ministère américain de la Justice et 11 États ont ouvert une action en justice contre Google pour poursuite illégale de monopole dans ses services généraux de recherche et dans ses services de recherche publicitaire, a-t-on appris mardi.

Concrètement, les autorités reprochent au géant du web, fondé en 1998, d’exclure ses concurrents en installant par défaut son propre moteur de recherche sur les appareils Android, son système d’exploitation mobile. Google est aussi épinglé pour des applications qui sont impossibles à effacer, à l’instar de Google Maps, ce qui restreint aussi la concurrence.

Washington après Bruxelles

«Les gens utilisent Google par choix et non parce qu’ils sont forcés ou ne trouvent pas d’alternatives», s’est défendu dans un communiqué Kent Walker, vice-président du groupe californien.

Google a déjà écopé en 2018 d’une amende de 4,3 milliards d’euros en Europe  pour pratiques déloyales dans l’écosystème Android.

Aux États-Unis, cette action pourrait aussi ouvrir la porte à d’autres poursuites contre Apple, Facebook ou encore Amazon. Quant à Microsoft, il avait failli être démantelé en 2001 suite à une procédure intentée par le ministère américain de la Justice.