POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Edition 2019

Un premier week-end d’affluence à la Schueberfouer



Pour le premier jour de la Schueberfouer, le beau temps était au rendez-vous. (Photo: Nader Ghavami)

Pour le premier jour de la Schueberfouer, le beau temps était au rendez-vous. (Photo: Nader Ghavami)

Après le premier week-end d’ouverture de la 679e Schueberfouer, un premier état des lieux a pu être dressé par les forains ce lundi. Avec un satisfecit général.

Avec une météo très ensoleillée le week-end dernier, les forains avaient le sourire ce lundi matin au moment de dresser le premier état des lieux de la Schueberfouer 2019 .

«C’est un début de foire formidable, avec un grand soleil et beaucoup de passage. Nous espérons que cela va continuer ainsi», a déclaré Charles Hary, président de la Fédération nationale des commerçants forains.

Une ouverture qui a attiré les foules, «plusieurs milliers de personnes, mais qu’il n’est pas possible de dénombrer précisément, puisqu’aucun système de comptage n’est mis en place», a précisé Patrick Goldschmidt , échevin à la Ville de Luxembourg, en charge notamment de la Mobilité, des Fêtes et des Marchés.

Charles Hary lors de l’inauguration, vendredi dernier.  (Photo: Nader Ghavami) 

Charles Hary lors de l’inauguration, vendredi dernier.  (Photo: Nader Ghavami) 

«Ce premier week-end s’est très bien passé, sans incident particulier à déclarer», a pu annoncer l’échevin, qui a vivement remercié tous les services de la Ville pour leur implication et le travail effectué, du service Hygiène au personnel du service Mobilité, entre autres.

Un volet sécuritaire qui a été rappelé également par Charles Hary, qui a précisé que tous les forains et manèges sont contrôlés par des organismes qui interviennent de manière indépendante et qui garantissent la sécurité et la conformité des installations, y compris au niveau de l’hygiène alimentaire.

Quant à la question des prix des manèges (généralement 5 euros par manège) ou de l’offre culinaire (une barquette de trois Gromperekichelcher coûte elle aussi 5 euros cette année sur la foire), le président de la Fédération nationale des commerçants forains répond qu’«il est possible de venir en se garant gratuitement au P+R, que l’entrée sur la foire n’est pas payante, qu’on peut profiter des lumières, du spectacle, rencontrer ses amis et passer une belle journée sans dépenser le moindre euro».