POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

exposition universelle de dubaï

Le géant mondial Jumeirah Group a fait le choix du Luxembourg



Linda Lewis, vice-présidente des ventes mondiales au Moyen-Orient, en Asie et dans le Pacifique, qui a signé l’accord pour Jumeirah Group, et Maggy Nagel, commissaire générale du Luxembourg auprès de l’Expo 2020 Dubaï pour le GIE Luxembourg@Expo 2020 Dubaï. (Photo: SIP / Jean-Christophe Verhaegen)

Linda Lewis, vice-présidente des ventes mondiales au Moyen-Orient, en Asie et dans le Pacifique, qui a signé l’accord pour Jumeirah Group, et Maggy Nagel, commissaire générale du Luxembourg auprès de l’Expo 2020 Dubaï pour le GIE Luxembourg@Expo 2020 Dubaï. (Photo: SIP / Jean-Christophe Verhaegen)

Le géant de l’hôtellerie Jumeirah Group gérera l’ensemble des services de restauration du pavillon luxembourgeois à l’Exposition universelle de Dubaï. Un accord a été passé en exclusivité entre ce dernier et le GIE Luxembourg@Expo 2020 Dubaï.

Le pavillon luxembourgeois de la prochaine Exposition universelle de Dubaï  proposera un restaurant d’une cinquantaine de couverts à l’intérieur et d’autres en terrasse.  Le «Schengen Lounge» devra être capable de servir entre 200 et 350 repas par jour.  Des élèves de l’École d’hôtellerie et de tourisme du Luxembourg y travailleront, notamment sous la houlette du chef Kim Kevin de Dood et de quatre autres jeunes chefs luxembourgeois.

Néanmoins, il était nécessaire de s’associer à un partenaire local. «C’est en effet indispensable pour des questions de facilité de gestion», indique  Maggy Nagel,  commissaire générale du Luxembourg auprès de l’Expo 2020. «De plus, c’est la garantie de pouvoir compter sur un partenaire qui connaît le marché local, qui dispose de son réseau.»

Restait le plus difficile: le trouver. «En effet, il fallait que notre partenaire accepte notamment notre programme, d’y trouve sa place, qu’il soit d’accord de collaborer avec nos élèves, nos chefs…», poursuit Maggy Nagel. Finalement, c’est avec le Jumeirah Group que le groupement d’intérêt économique Luxembourg@Expo 2020 Dubaï a signé un accord à l’occasion de la mission économique qui vient d’être menée à Dubaï et Abu Dhabi par la Chambre de commerce. Une signature qui a eu énormément d’écho aux Émirats arabes unis, où Jumeirah Group fait partie des fleurons de l’industrie hôtelière.

«C’est en effet un groupe de taille mondiale», confirme Maggy Nagel. «Si nous avons su trouver un terrain d’entente avec ses responsables, c’est en grande partie grâce aux bonnes relations entretenues par nos deux pays depuis fort longtemps. Bien entendu, le fait que le Luxembourg ait aussi été un des premiers pays à signer sa participation à l’Expo a été aussi un argument de poids.»

Un partenariat exclusif

Cerise sur le gâteau: Jumeirah Group sera le partenaire exclusif du pavillon luxembourgeois lors de l’Exposition universelle. Un privilège «et une formidable marque de reconnaissance. Jumeirah Group pourrait en effet facilement collaborer avec des pays comme la Chine, la Russie, les USA… Mais il a choisi le Luxembourg.»

Créé en 1997 alors que les Émirats accéléraient leur développement, Jumeirah Group compte désormais une trentaine d’hôtels de luxe, notamment à Londres, Bali, en Chine, à Shanghai, en Arabie saoudite… Et évidemment à Dubaï, où son vaisseau amiral est le célèbre Burj Al Arab, connu dans le monde entier.

Jumeirah Group possède notamment le Burj Al Arab, un des hôtels les plus célèbres du monde. (Photo: Shutterstock)

Jumeirah Group possède notamment le Burj Al Arab, un des hôtels les plus célèbres du monde. (Photo: Shutterstock)

Jumeirah Group compte encore se développer au cours des années à venir, notamment en Europe, en Asie et au Moyen-Orient, sous l’impulsion d’un nouveau CEO, nommé en 2018. Actuellement, 13.500 personnes de 140 nationalités différentes y travaillent.