POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Prévention

Un garde forestier pour le parc de la Haute-Sûre



Depuis le 25 juillet 2020, la réservation est devenue obligatoire pour venir nager les samedis et dimanches lors des vacances d’été.  (Photo: Alfonso Salgueiro/Luxembourg for Tourism/Archives)

Depuis le 25 juillet 2020, la réservation est devenue obligatoire pour venir nager les samedis et dimanches lors des vacances d’été.  (Photo: Alfonso Salgueiro/Luxembourg for Tourism/Archives)

Le parc de la Haute-Sûre du Luxembourg engage un garde forestier pour lutter contre les comportements antisociaux résultant de la nouvelle poussée du tourisme local. Mais suffira-t-il pour gérer la vague montante de touristes?

Selon le ministre du Tourisme, Lex Delles (DP), le salaire du nouvel employé sera couvert à 80% en 2021 par le ministère de l’Aménagement du territoire et à 70% par la suite, le reste étant couvert par l’autorité du parc naturel.

L’annonce intervient après que le lac a connu une forte augmentation du nombre de visites, résultat d’une campagne concertée du gouvernement du tourisme local au cours de la première année de la pandémie et du temps extrêmement chaud.

Pour garantir un espace suffisant afin de permettre une distanciation physique, le nombre de visiteurs a été géré via un système de réservation en ligne, et des agents de sécurité privés ont patrouillé sur les plages.

Des mesures qui ont un prix: 81.193,81€ pour la mise en place du site de réservation et de l’application. Ils ont été financés par le Fonds de relance du ministère du Tourisme, une aide spécifique aux entreprises touchées par la pandémie.

Mais le ministère a déclaré qu’il ne couvrirait pas des coûts similaires en 2021 – une décision qui a déçu la commune de Boulaide. Selon une réponse apportée à une question parlementaire, la commune a donc décidé de ne pas ouvrir ses plages au public en 2021, car les frais de sécurité et de gestion ne seront plus supportés par l’État.

Lex Delles a indiqué qu’il n’était pas au courant de cette décision. Il a ajouté que la direction du ministère avait convenu avec l’office du tourisme local et l’autorité du parc naturel de subventionner une analyse de la signalisation autour du lac. En outre, il a mis en avant le fait que l’application de l’Office régional du tourisme communiquerait mieux avec les touristes.