ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Réaffectation et réaménagement

Le nouvel Hôtel des Postes «ouvert à tous»



La Cour intérieure des lieux se présentera sous un nouveau jour d’ici 2023, date estimée pour la fin des travaux. (Illustration: Artea)

La Cour intérieure des lieux se présentera sous un nouveau jour d’ici 2023, date estimée pour la fin des travaux. (Illustration: Artea)

L’intérieur de l’emblématique Hôtel des Postes, situé à Hamilius, va être profondément rénové pour revêtir diverses fonctions: un hôtel, des commerces, ainsi que des espaces de coworking. Une réaffectation réalisée par Post Luxembourg et le français Artea. En tenant compte de l’esprit des lieux.

Tant attendu, tant discuté, l’esprit du futur Hôtel des Postes, rue Aldringen, a été dévoilé ce mardi lors d’une conférence de presse tenue dans la cour intérieure du bâtiment, qui sera le cœur du nouveau projet.

Horeca avec un bar, un restaurant et un hôtel; commerces avec des services à la personne et espaces de coworking sont les lignes maîtresses de ce projet «ouvert à tous» et «dans le respect de son histoire» comme l’on résumé ses parties prenantes lors d’une conférence de presse.

Un «lieu fort» que Post Luxembourg (qui restera propriétaire du bâtiment) ne transformera pas seul, puisqu’il s’associe au promoteur français, le groupe Artea (coté à Paris, associé en France à la Caisse des dépôts) qui combine les activités de promoteur, développeur, investisseur et exploitant.

Les détails quant à l’exploitation des chambres d’hôtel seront présentés ultérieurement. Artea

1 / 2

Différentes fonctions graviteront autour de la cour intérieure: un restaurant, un bar, des commerces et l’accueil de l’hôtel. On y trouvera aussi desservices de soin de la personne. Artea

2 / 2

Post investit dans cette dans cette transformation et reconversion à hauteur de 51% et Artea à 49% dans une société de financement et de réalisation des travaux. Le tout pour un montant de 50 millions d’euros. Une enveloppe supplémentaire sera dégagée par Artea pour l’exploitation des lieux qui devraient ouvrir leurs portes d’ici 2023.

Après un appel à projet en 2015 qui n’avait pas convaincu les parties prenantes, Post a finalement conclu, il y a quelques mois, un partenariat avec le groupe immobilier Artea, résumait Claude Strasser, directeur général de Post Luxembourg. Un «mariage» indiquait même Philippe Baudry, directeur général d’Artea qui avait eu vent de l’appel à projet initial.

Dont une première affectation avait émergé. Elle avait finalement été abandonnée en raison de son approche disproportionnée en matière d’investissement, résumait Claude Strasser. La Ville de Luxembourg et sa bourgmestre, Lydie Polfer (DP) souhaitait pour sa part que l’Hôtel comporte…un hôtel.

Philippe Baudry, PDG d’Artea, vise un bâtiment conçu de façon durable. Matic Zorman / Maison Moderne

1 / 5

Le concept du design intérieur est imaginé par Geraldine Dohogne (Beyond Design), qui compte parmi ses projets la rénovation de l’Hôtel des Postes de Gand. Matic Zorman / Maison Moderne

2 / 5

Claude Strasse est revenu sur l’histoire d’un site, la place Hamilius et le boulevard Royal, dont les mutations sucessives reflètent l’évolution du pays et de son économie. Matic Zorman / Maison Moderne

3 / 5

Pour Lydie Polfer, l’arrivée d’ici la fin de l’année du tram, la gare d’autobus toute proche ainsi que le parking situé à proximité sont aussi des atouts pour le futur Hôtel des Postes. Matic Zorman / Maison Moderne

4 / 5

La conférence de presse du 14 février se tenait à l’endroit même où la toiture (actuellement faite de tôles) sera enlevée pour aboutir à une cour semi-fermée. Post/dbcreation/AnthonyDehez

5 / 5

Les travaux doivent débuter fin 2020, parallèlement à la finalisation du dossier d’autorisation de bâtir. L’architecte retenu est Romain Schmiz – architectes & urbanistes.

L’affectation des 8.600m2 se découpera en plusieurs espaces:

- le rez-de-chaussée, avec sa cour intérieure, accueillera un restaurant, un bar, des commerces, ainsi que le lobby de l’hôtel de catégorie «lifestyle» (le luxe n’est pas visé) d’une capacité autour de 85 chambres;

- les espaces du premier au quatrième étage sont réservés à 75% à l’hôtellerie et à 25% au coworking;

- le sous-sol sera occupé par des espaces de bien-être indépendants de l’hôtel et aussi ouverts au grand public.

Philippe Baudry détaille l’affectation du bâtiment tel qu’il se présentera. Matic Zorman / Maison Moderne

1 / 4

L’Hôtel des Postes est classé monument national. Matic Zorman / Maison Moderne

2 / 4

Sur la Place Hamilius, les chantiers se poursuivent. Matic Zorman / Maison Moderne

3 / 4

Sur la Place Hamilius, les chantiers se poursuivent. Matic Zorman / Maison Moderne

4 / 4

«Notre ambition principale est de veiller à ce que ce bâtiment emblématique soit revalorisé et qu’il retrouve sa superbe d’antan telle qu’imaginée par son créateur, l’architecte Sosthène Weis en 1905», rappelle Claude Strasser. «Je tiens à ce que l’Hôtel des Postes fasse partie intégrante de l'espace public de la capitale et que le plus grand nombre de résidents et de visiteurs étrangers puissent profiter de ce bijou architectural du Luxembourg.»

Des lieux qui devraient retrouver une nouvelle vie d’ici trois ans. Post Luxembourg qui a choisi le quartier gare pour établir son siège social au bâtiment Mercier poursuit par ailleurs la construction de son nouveau QG qui sera finalisé d’ici 2022.