POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Depuis ce dimanche et jusqu’à mardi

Franz Fayot lance la mission «Space» à Dubaï



Le ministre de l’Économie, Franz Fayot, entre Maggy Nagel, commissaire générale du Luxembourg auprès de l’Expo 2020 Dubai, et de Robert Lauer, ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg aux Émirats arabes unis, a ouvert une mission de trois jours en présence des sponsors luxembourgeois et des architectes du pavillon. (Photo: Emmanuel Claude/SIP)

Le ministre de l’Économie, Franz Fayot, entre Maggy Nagel, commissaire générale du Luxembourg auprès de l’Expo 2020 Dubai, et de Robert Lauer, ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg aux Émirats arabes unis, a ouvert une mission de trois jours en présence des sponsors luxembourgeois et des architectes du pavillon. (Photo: Emmanuel Claude/SIP)

Quelques jours après une visite de la Chambre de commerce sur le thème de l’ICT, le ministre de l’Économie, Franz Fayot, a entamé ce dimanche une mission économique de trois jours à l’Expo universelle de Dubaï autour de l’espace.

Bye bye Kigali. Bonjour Dubaï. Le ministre de la Coopération et de l’Aide humanitaire n’avait pas tout à fait troqué son costume contre celui de ministre de l’Économie, ce dimanche, au moment d’entamer officiellement sa visite de trois jours à l’Exposition universelle de Dubaï, placée sous le signe de l’espace.

Avant même de visiter le pavillon luxembourgeois aux côtés de sa commissaire générale, Maggy Nagel  (DP), et de l’ambassadeur du Luxembourg aux Émirats arabes unis, Robert Lauer, Franz Fayot (LSAP) a ouvert un atelier, au pavillon de la Suède, autour des compétences des femmes dans les technologies de la quatrième révolution industrielle, atelier organisé par l’EU-GCC Dialogue et l’European Centre for Women and Technology.

«Je tiens à saluer le professionnalisme de l’équipe du GIE Luxembourg @ Expo 2020 Dubai, qui a réussi à gérer au mieux les difficultés et les imprévus suite à la pandémie de Covid-19 et au report de l’expo», a salué le ministre lors d’une conférence de presse. «La présence luxembourgeoise à l’Expo 2020 Dubai a fait l’objet d’une collaboration étroite avec le secteur privé tout au long de la phase de planification et de réalisation. Il en résulte un pavillon emblématique qui reflète la volonté de notre pays d’aller de l’avant en misant sur une croissance durable, dans le respect des ressources naturelles.»

Dix ans après l’ouverture de l’ambassade luxembourgeoise à Abu Dhabi, l’occasion est belle de rappeler que le Luxembourg n’est pas un pays comme les autres: le gouvernement avait annoncé, dès le 27 mai 2016, sa participation à l’expo universelle; le Luxembourg était aussi le premier à entamer les travaux de construction, fin août 2019; et, entre les deux dates, l’ex-ministre de l’Économie, Étienne Schneider (LSAP), avait signé avec son homologue des Émirats arabes unis un accord bilatéral sur l’exploration des ressources spatiales avant un séminaire sur le financement du spatial.

Maggy Nagel, commissaire générale du Luxembourg auprès de l’Expo 2020 Dubai, et Franz Fayot, ministre de l’Économie (Photo: SIP/Emmanuel Claude)

1 / 33

Franz Fayot, ministre de l’Économie (Photo: SIP/Emmanuel Claude)

2 / 33

Le ministre, les officiels et les sponsors du pavillon luxembourgeois à Dubaï (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

3 / 33

Jean Ries, consultant, Guardian Europe; Michel Wurth, CEO d’ArcelorMittal; Franz Fayot, ministre de l’Économie; Claude Strasser, directeur général, Post Luxembourg (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

4 / 33

(de g. à dr.) Franz Fayot, ministre de l’Économie; Michel Wurth, CEO d’ArcelorMittal (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

5 / 33

Dans la galerie qui monte sur trois étages dans le pavillon luxembourgeois. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

6 / 33

Kim Kevin de Dood, chef de cuisine luxembourgeois étoilé au guide Michelin, «Schengen Lounge»; Franz Fayot, ministre de l’Économie (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

7 / 33

Le pavillon s’inscrit dans les engagements environnementaux du gouvernement. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

8 / 33

Des images donnent un aperçu du pays aux 20 millions de visiteurs qui sont attendus à l’expo universelle. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

9 / 33

Une autre illustration des Luxembourgeois.  (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

10 / 33

Le profil de l’exposition s’inscrit parfaitement dans les efforts de promotion économique du gouvernement et permet de mettre en avant de nombreux savoir-faire «made in Luxembourg». (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

11 / 33

Le château de Vianden, mis en lumière à Dubaï. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

12 / 33

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus, dont 70% en provenance de l’étranger, la participation à l’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de renforcer la visibilité du Luxembourg sur la scène mondiale. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

13 / 33

Michel Wurth, CEO d’ArcelorMittal (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

14 / 33

Jasmin Hodzic, directeur marketing et product manager, Guardian Industries Dubai (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

15 / 33

Marie-Christine Mariani, dirigeante, MCM Steel (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

16 / 33

Ferdinand Kayser, conseiller stratégique du CEO, SES (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

17 / 33

Jean Ries, consultant, Guardian Europe; Robert Lauer, ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg aux Émirats arabes unis; Maxim Straus, président de la commission «International» de la Chambre de commerce, CFO de Cargolux; Maggy Nagel, commissaire générale du Luxembourg auprès de l’Expo 2020 Dubai (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

18 / 33

Franz Fayot, ministre de l’Économie (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

19 / 33

Maggy Nagel, commissaire générale du Luxembourg auprès de l’Expo 2020 Dubai, et Franz Fayot, ministre de l’Économie (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

20 / 33

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus, dont 70% en provenance de l’étranger, la participation à l’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de renforcer la visibilité du Luxembourg sur la scène mondiale. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

21 / 33

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus, dont 70% en provenance de l’étranger, la participation à l’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de renforcer la visibilité du Luxembourg sur la scène mondiale. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

22 / 33

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus, dont 70% en provenance de l’étranger, la participation à l’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de renforcer la visibilité du Luxembourg sur la scène mondiale. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

23 / 33

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus, dont 70% en provenance de l’étranger, la participation à l’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de renforcer la visibilité du Luxembourg sur la scène mondiale. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

24 / 33

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus, dont 70% en provenance de l’étranger, la participation à l’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de renforcer la visibilité du Luxembourg sur la scène mondiale. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

25 / 33

Franz Fayot, ministre de l’Économie; Jean Ries, consultant, Guardian Europe (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

26 / 33

Franz Fayot, ministre de l’Économie; Jean Ries, consultant, Guardian Europe (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

27 / 33

Claude Strasser, directeur général, Post Luxembourg; Franz Fayot, ministre de l’Économie (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

28 / 33

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus, dont 70% en provenance de l’étranger, la participation à l’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de renforcer la visibilité du Luxembourg sur la scène mondiale. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

29 / 33

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus, dont 70% en provenance de l’étranger, la participation à l’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de renforcer la visibilité du Luxembourg. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

30 / 33

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus, dont 70% en provenance de l’étranger, la participation à l’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de renforcer la visibilité du Luxembourg. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

31 / 33

Avec plus de 20 millions de visiteurs attendus, dont 70% en provenance de l’étranger, la participation à l’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de renforcer la visibilité du Luxembourg. (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

32 / 33

Ingo Zirngibl et Thomas Hundt, scénographes de Jangled Nerves, et Steven Allen, directeur de la communication et du marketing, RAK Ceramics PJSC (Photo: SIP / Emmanuel Claude)

33 / 33

Conçu par l’atelier d’architectes Metaform, le pavillon, inspiré du ruban de Möbius, symbolise à la fois l’économie circulaire et l’ouverture. D’une capacité de 500 visiteurs, les 3.650m2 sur trois étages se visitent en 15 à 20 minutes. La rampe qui mène d’un étage à l’autre montre des scènes qui évoquent le Grand-Duché, ses ressortissants et l’économie.

La scénographie de Jangled Nerves présente le pays sous cinq dimensions: la diversité, la connectivité, la durabilité, le sens de l’entreprise et la beauté. Arrivés au sommet, les visiteurs peuvent redescendre par un toboggan géant, qui rappelle les attractions de la Schueberfouer.

«Experte dans le domaine de la digitalisation, Post Luxembourg est particulièrement fière de prendre part aux efforts du gouvernement pour préparer la voie vers une économie de la digitalisation et de représenter le savoir-faire du Grand-Duché en la matière», a souligné le directeur général de Post, Claude Strasser . «Parallèlement, les millions de visiteurs attendus au pavillon luxembourgeois de l’Expo 2020 Dubai offrent une opportunité unique à Post de contribuer à positionner le Luxembourg sur l’échiquier international dans le secteur de l’information et de la communication. Par ailleurs, le thème de l’exposition, ‘Connecting Minds, Creating the Future’, cadre tout à fait avec la vision et les valeurs de Post, et notamment sa volonté prononcée de promouvoir à la fois l’innovation et le développement durable.»

Après un déjeuner orchestré par le chef de cuisine luxembourgeois (étoilé au guide Michelin) du «Schengen Lounge», Kim Kevin de Dood, et les étudiants de l’École d’hôtellerie et de tourisme du Luxembourg, la mission économique est allée visiter les pavillons des Émirats arabes unis, du Japon et du Canada.

La visite du pavillon du Japon s’inscrit dans la confirmation par le Luxembourg qu’il participerait à l’Expo universelle d’Osaka, en 2025.

Un lundi dans l’espace

Ce lundi, la journée sera consacrée à l’espace, et notamment à la participation au 72e congrès international d’astronautique, congrès placé sous le thème «Inspirer, innover et découvrir au profit de l’humanité». Le Luxembourg y a son propre pavillon, où sont représentés neuf des 70 à 80 sociétés de l’espace et centres de recherche qui sont établis au Grand-Duché: le List, Ispace Europe, Maana Electric, Spire Global, OffWorld Europe, GomSpace, Redwire Space Europe et SES.

SES, forcément tout sourire après avoir réussi le premier de ses deux lancements importants. Dans la nuit de samedi à dimanche, Arianespace a emmené avec succès le satellite SES-17 en orbite .

«La participation du Luxembourg à l’exposition universelle intervient à un moment charnière où le monde accélère l’adoption d’outils numériques et d’intelligence artificielle, et se dote de réseaux et de technologies quantiques d’avant-garde. À cet égard, le Luxembourg a beaucoup à offrir au monde et peut aider à accélérer cette évolution», a déclaré le CEO de SES,  Steve Collar . «En tant qu’entreprise leader du secteur spatial basée au Luxembourg depuis plus de 35 ans, nous sommes fiers de participer à l’élan national pour soutenir cette transformation globale et cette nouvelle ère de l’innovation, et nous réjouissons à la perspective d’être un acteur des prochains grands développements à venir.»

Maana Electric, qui fabrique des panneaux solaires à partir de sable , avait annoncé dès la semaine dernière qu’elle profiterait de l’expo universelle pour ouvrir un bureau aux Émirats arabes unis, avec lesquels elle nourrit le dialogue depuis des années.