POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

interview

François Bausch en voiture vers la mobilité du futur



Depuis une semaine, les transports publics sont gratuits au Luxembourg. Une première historique à l’échelle internationale qui, pour François Bausch (Déi Gréng), vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité, ne doit être qu’une étape sur le chemin de développements futurs.

Le Luxembourg est occupé à restructurer totalement ses infrastructures de mobilité. La première phase, qui inclut la gratuité des transports ou encore les 16,4km du tram entre le Findel et la Cloche d’Or, se terminera en 2025.

Le vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité  François Bausch  veut absolument «anticiper la situation jusqu’en 2035». Des études sont déjà en cours via des bureaux d’études et la cellule ministérielle de planification de la mobilité.

Quant aux développements du tram, son ambition est «que les lois de financement soient votées avant la fin de cette législature».

Ce sont ces sujets qu’il a abordés au micro de Paperjam, tout en tirant un premier bilan de cette semaine de mobilité gratuite.