POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Trois morts à Nice

La France frappée par un nouvel attentat



Jean Castex a élevé le dispositif Vigipirate à son niveau le plus haut. (Photo: Shutterstock)

Jean Castex a élevé le dispositif Vigipirate à son niveau le plus haut. (Photo: Shutterstock)

Un nouvel attentat a frappé la France, ce jeudi matin, et trois personnes sont mortes à Nice des suites de celui-ci. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé que le plan Vigipirate passait au niveau «urgence attentat», le plus élevé.

L’horreur à nouveau, ce jeudi matin, à Nice: trois personnes, deux dames et un homme, ont été tuées dans l’église Notre-Dame de Nice, vers 9h, après une attaque d’un individu qui a été blessé par les forces de l’ordre et intercepté.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a bouleversé son agenda et s’est immédiatement rendu sur place. Le Premier ministre Jean Castex a, de son côté, annoncé que le plan Vigipirate était porté à son plus haut niveau, celui d’«urgence attentat».

Le Parquet antiterroriste a été saisi des faits et a ouvert une enquête pour «assassinat et tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs terroriste criminelle».

Un conseil spécial de défense a été convoqué vendredi matin.