ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Start-up Stories Awards

Food4All est la première Start-up de l’année



À 26 ans, Ilana Devillers veut apporter une solution concrète pour relever un défi planétaire: nourrir plus de 10 milliards de personnes en 2050. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne)

À 26 ans, Ilana Devillers veut apporter une solution concrète pour relever un défi planétaire: nourrir plus de 10 milliards de personnes en 2050. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne)

Food4All (F4A) a reçu mercredi soir à la Maison du Savoir le premier prix de Start-up de l’année, décerné en conclusion de la nouvelle opération Start-up Stories de Paperjam. Son implication contre le gaspillage alimentaire a convaincu le jury.

Au carrefour de la lutte contre la pauvreté, des impératifs environnementaux et de la réalité économique, Food4All (F4A) creuse un sillon. Celui d’une consommation profitable à tous.

Fondée en juin 2017, F4A a reçu mercredi soir, et devant plus de 800 personnes réunies à la Maison du Savoir de l’Université, le prix de Start-up de l’année. Cette récompense lui a été remise lors de  l’édition inaugurale des Start-up Stories Awards , qui ont clos la première saison des «Start-up Stories» créée par Maison Moderne et Paperjam.

C’est sur base de sa proposition de valeur que F4A, représentée par sa CEO Ilana Devillers, a convaincu le jury et le public: traquer les aliments dont la date limite de consommation est proche pour les proposer à la vente dans un circuit sécurisé, sous un label identifiable et à moindre coût:

Après avoir participé  à la finale du Business Woman of the Year  de la Bil et intégré le programme Fit4Start de Luxinnovation en 2019, F4A s’apprête à participer en janvier prochain au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas en étant retenue dans  la délégation de start-up emmenées par la Chambre de commerce et Luxfactory .

Un coup de cœur pour Rafinex

Rafinex, qui propose, grâce à ses algorithmes, d’optimiser les matériaux et les formes d’un objet dans l’industrie, a reçu le prix Coup de cœur du jury mercredi soir.

Un jury d’experts impliqués

Le jury des Start-Up Stories était composé d’experts indépendants de Paperjam: Diane Tea (membre du conseil d’administration du Luxembourg Business Angel Network – LBAN), Vania Henry (board member d’Equilibre),  Laurent Kratz  (CEO de la fintech Neofacto), Pierre-Olivier Rotheval (head of marketing & innovation à la Bil),  Jérôme Wittamer  (managing partner à Expon Capital), Eugene Mizin et Polina Montano (fondateurs de la start-up Job Today).

Ils ont été rejoints fin novembre par Jean-Michel Ludwig (directeur Business development chez Luxinnovation) et José Soares (business development officer au SnT) pour une session  aboutissant à la sélection des 10 finalistes .

Entre sessions de groupe et travail de recherche individuelle, ils ont dû départager les 10 finalistes qu’ils avaient repérés lors des cinq «rounds» organisés tout au long d’une année 2019 placée sous le signe des start-up pour Maison Moderne.

À noter que la start-up Stokr repérée lors du  «round» spécial organisé lors du Web Summit à Lisbonne  était également présente sur scène.

Yasmin Nicholson, Petit Bambou Jan Hanrion/Patricia Pitsch

1 / 11

Ashwini Oke, Asets-Lux Jan Hanrion / Patricia Pitsch

2 / 11

Olivier Debeugny, Lingua Custodia Jan Hanrion / Patricia Pitsch

3 / 11

Arnab Naskar, Stokr Jan Hanrion / Patricia Pitsch

4 / 11

Antoine Granjon, Adapti Jan Hanrion / Patricia Pitsch

5 / 11

Razek Akir, Aqoona Jan Hanrion / Patricia Pitsch

6 / 11

Rafinex, représentée par André Wilmes, a reçu le prix Coup de cœur du jury Jan Hanrion / Patricia Pitsch

7 / 11

Florian Feltes, Zortify Jan Hanrion / Patricia Pitsch

8 / 11

Matteo Cernuschi, Anote Music Jan Hanrion / Patricia Pitsch

9 / 11

Marc Fleschen, Zero.1 Jan Hanrion / Patricia Pitsch

10 / 11

La «photo de famille» regroupant les 11 start-up présentes durant la soirée aux côtés du jury et des partenaires. Jan Hanrion / Patricia Pitsch

11 / 11

Retrouvez tous les portraits des finalistes et de la Start-up de l’année dans l’édition magazine datée de janvier 2020 de Paperjam.

Rendez-vous dès le début de l’année prochaine pour une deuxième édition des Start-up Stories.