BRAND VOICE — PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

Investissement

Le fonds dédié, un véhicule de choix pour les grandes familles internationales



Alexandre Cegarra, CEO de Société Générale Private Wealth Management. (Photo: Société Générale)

Alexandre Cegarra, CEO de Société Générale Private Wealth Management. (Photo: Société Générale)

L’évolution des besoins des grandes fortunes rend incontournable l’expertise luxembourgeoise en matière de gestion patrimoniale. Parmi les outils de choix proposés sur la Place, on trouve le fonds dédié, qui permet de structurer les avoirs des grandes familles internationales aux ramifications parfois complexes.  

Le Luxembourg offre un environnement attractif et sécurisé pour les investisseurs du monde entier. Cet environnement privilégié a contribué à l’évolution de la place et de son attrait pour la clientèle de banque privée. « L’expertise qu’on trouve sur le territoire luxembourgeois – dans le secteur bancaire, mais aussi au niveau des grands cabinets d’avocats, par exemple – est très riche et ne cesse de monter en gamme, estime Alexandre Cegarra, CEO de Société Générale Private Wealth Management. Le pays, de taille plus réduite que ses voisins européens, est multiculturel et naturellement tourné  vers le monde. On y parle de nombreuses langues et les banquiers privés y appréhendent naturellement les spécificités des différents pays de résidence de leurs clients. Ils peuvent ainsi les conseiller sur la façon optimale d’organiser la gestion de leurs investissements internationaux. »       

Le FIAR, un véhicule multifonction pour faciliter la gestion de fortune

Le législateur luxembourgeois est agile, pragmatique et fait preuve d’une réelle capacité d’innovation, afin de proposer des véhicules d’investissement répondant aux nouveaux besoins des investisseurs avertis. « L’industrie des fonds est très active au Luxembourg. Le pays est en effet le premier centre de domiciliation de fonds en Europe. S’il est particulièrement connu pour ses Sicav de type UCITS, on y trouve également des fonds spécialisés, comme les FIAR ou FIS, qui permettent de construire des structures dédiées à une famille par exemple », détaille Alexandre Cegarra. À cet égard, le « Fonds d’Investissement Alternatif Réservé » (FIAR), créé en 2016, s’avère très porteur. « À travers ce véhicule, il est possible de mettre en commun les avoirs d’une famille fortunée, dont les membres sont souvent dispersés géographiquement, et créer une structure qui facilite la gestion de fortune sur des stratégies communes ou ségrégées sur plusieurs compartiments, ajoute le CEO de Société Générale Private Wealth Management. Il est également possible d’y intégrer des actifs alternatifs, tels que le private equity ou l’immobilier . »

Si, par abus de langage, certains ont pu considérer que ce véhicule était non régulé, il n’en est rien. Le FIAR est, en effet, indirectement régulé, par délégation de la CSSF, à l’AIFM (la société de gestion). « Cela permet de réduire le ‘time to market’ sans renoncer pour autant à la robustesse du véhicule, et à sa reconnaissance dans des pays tiers, estime Alexandre Cegarra. Pour certains clients souhaitant un véhicule rapide à mettre en place, c’est particulièrement appréciable. »  

Un service qui s’étend aux clients institutionnels

Depuis peu, Société Générale Banque Privée Europe a mis en commun l’expertise de ses différentes entités, Luxembourg, Suisse et Monaco. « Notre volonté, à travers ce rapprochement, est de proposer les meilleurs experts pour répondre aux besoins de notre clientèle internationale. » Cette organisation interne permet d’offrir le meilleur des solutions de la place luxembourgeoise à une clientèle européenne. 

Le FIAR, qui tend à se démocratiser, constitue un outil supplémentaire de la boite à outils luxembourgeoise, s’ajoutant aux autres fonds traditionnels luxembourgeois comme UCITS, FIS, SICAR. « À l’image de l’engouement des investisseurs privés, nous avons constaté que nos solutions étaient également très appréciées des clients institutionnels. C’est nouveau pour nous, mais c’est évidemment très positif », conclut Alexandre Cegarra.  

Vous souhaitez en savoir plus ? Rendez-vous sur  https://sgpwm.societegenerale.com/fr/