POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

De l’aide aux projets d’urgence

La Fondation Covid-19, l’union pour la force face au virus



La Fondation de Luxembourg veut centraliser un maximum de dons pour lutter contre le Covid-19. (Photo: Shutterstock)

La Fondation de Luxembourg veut centraliser un maximum de dons pour lutter contre le Covid-19. (Photo: Shutterstock)

La Fondation de Luxembourg vient de lancer la Fondation Covid-19 afin de récolter un maximum de dons d’entreprises et de particuliers. L’objectif est de soutenir le corps médical, de faire avancer la recherche et d’aider les personnes les plus vulnérables face à cette crise.

Le pragmatisme et les chemins courts qui sont caractéristiques du pays n’ont probablement jamais autant marché que dans la période de crise que nous vivons. 

À la demande d’entreprises luxembourgeoises et étrangères qui souhaitaient pouvoir s’engager financièrement dans la lutte contre le coronavirus, la Fondation de Luxembourg vient de lancer, en l’espace d’une semaine, la Fondation Covid-19.

«Il fallait le faire maintenant», résume sa directrice générale, Tonika Hirdman. «Nous avons été contactés depuis quelques jours par différentes entités qui voulaient apporter leur soutien à des projets en rapport avec la crise. Elles se sont tournées vers nous sans avoir forcément de fondation existante. Pour canaliser et structurer le mouvement, nous avons souhaité créer cette Fondation Covid-19 pour disposer d’un cadre et garantir un suivi des projets et du soutien financier apporté.»

L’objectif est d’apporter un soutien à des projets dans les secteurs des soins de santé, de la recherche scientifique ainsi que dans le domaine social.

Un des premiers projets soutenus sera le Tyvek 600+, à travers la Fondation Hôpitaux Robert Schuman. Il vise la production au Luxembourg des 200 combinaisons de protection par jour destinées au personnel de santé luttant contre le Covid-19. La matière première, à savoir le Tyvek,  sera fournie par DuPont de Nemours , et les équipes d’Eva Ferranti s’occuperont de la couture.

Un autre concernera des tests pour le dépistage des patients symptomatiques et asymptomatiques avec le LIH.

Trois grands axes

Dans le domaine de la santé, les projets viseront notamment les équipements de protection aux personnels soignants, l’aide aux patients, l’achat de matériel médical ou la mise à disposition de ressources humaines additionnelles.

Les projets de recherche viseront à développer des tests adéquats, à trouver des médicaments permettant de traiter les patients ou encore à développer un vaccin contre la maladie. Dans ce cadre s’inscrivent également des recherches comme la modélisation de l’épidémie (anticiper la diffusion du virus en fonction des zones géographiques) ou la prévention contre cette maladie.

«Nous avons contacté plusieurs entités pour connaître les besoins urgents et savoir si des projets concrets étaient en place», ajoute Tonika Hirdman. «La commande de respirateurs se révèle être un vrai besoin pour les hôpitaux, à la fois sur le plan du financement, mais aussi de la qualité du matériel.»

La directrice générale de la Fondation de Luxembourg pense aussi à un projet mené dans son pays d’origine – la Suède –, à savoir mobiliser le personnel de cabine (déjà formé aux situations de crise et aux premiers soins) de la compagnie aérienne nationale pour le former afin d’être mobilisable dans un système de santé qui risque d’être mis sous pression dans les prochaines semaines.

Des projets sociaux seront aussi aidés pour soutenir des personnes vulnérables touchées par la crise, telles que les sans-abri, les réfugiés, mais aussi les populations touchées par les conflits au Yémen et en Syrie ainsi que toute autre personne vivant dans des conditions difficiles ou précaires.

Des dons déductibles fiscalement

La Fondation Covid-19 sera gérée par la Fondation de Luxembourg, comme les autres fondations qu’elle abrite, et chaque projet sera supervisé par ses experts.

Les dons seront déductibles fiscalement selon les règles de la législation luxembourgeoise.

Les activités de la Fondation Covid-19 se concentrant sur des projets de grande envergure, les dons devront être d’un montant minimum pour être acceptés. Celui-ci est fixé à 10.000 euros pour une entreprise et 2.500 euros pour les donateurs privés.

Pour tous renseignements, contactez la Fondation de Luxembourg à l’adresse e-mail FondationCovid19@fdlux.lu ou, par téléphone, contactez Audrey Lesperoy, conseillère en philanthropie, au numéro +352 621 177 802.