POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Condamné pour abus de biens sociaux

Flavio Becca fait appel



L’entrepreneur Flavio Becca a décidé de faire appel de sa condamnation à deux ans de prison avec sursis et 250.000 euros d’amende. (Photo: Archives Maison Moderne)

L’entrepreneur Flavio Becca a décidé de faire appel de sa condamnation à deux ans de prison avec sursis et 250.000 euros d’amende. (Photo: Archives Maison Moderne)

Flavio Becca n’aura pas mis une demi-journée à réfléchir. L’entrepreneur a décidé d’interjeter appel de sa condamnation, le matin même, à deux ans de prison avec sursis et 250.000 euros d’amende.

Ses avocats ont quitté la salle sans dire un mot. Ils sont allés chercher un exemplaire du jugement, au fond du couloir, où un greffier les attendait, tandis que l’ex-bâtonnier, Rosario Grasso, arrivait seulement au tribunal.

Dans l’après-midi, après l’avoir analysé en détail, l’entrepreneur a décidé de demander à ses avocats, Mes Arsène Kronshagen et Hervé Temime, d’interjeter appel.

Le tribunal l’a condamné ce jeudi matin à deux ans de prison avec sursis et 250.000 euros d’amende dans l’affaire des quelque 900 montres, pas toujours de collection, qu’il avait acquises au milieu des années 2000 et jusqu’au début des années 2010.