COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

Investissements & ETF

Financez l’avenir avec les obligations ESG



Financez l’avenir avec les obligations ESG. Lyxor ETF

Financez l’avenir avec les obligations ESG. Lyxor ETF

Les entreprises dans lesquelles vous investissez aujourd’hui dessineront le monde de demain. Contribuez à construire un avenir financier durable à vos clients ou à vos proches.

Changement climatique, scandales frappant les entreprises, évolution des mentalités... Aujourd’hui, les investisseurs sont aux prises avec une série de défis inédits, ce qui explique pourquoi la lutte contre le changement climatique, la bonne gouvernance des entreprises et la responsabilité sociale jouent un rôle plus déterminant que jamais dans leurs portefeuilles.

C'est la raison pour laquelle l’investissement environnemental, social et de gouvernance (ESG) a autant gagné en importance ces dernières années. Les critères ESG conditionnent de plus en plus la gestion des risques et la prise de meilleures décisions d'investissement à long terme. Le plus grand défi auquel les investisseurs doivent faire face actuellement est l’intégration de ces trois lettres dans leur processus d’investissement.

Pendant de nombreuses années, les critères ESG intéressaient surtout les investisseurs en actions. Mais, plus récemment, la recherche ESG a évolué dans le segment obligataire.

Les marchés obligataires pèsent actuellement 100.000 milliards d’euros(1) , soit autant d’opportunités pour les investisseurs souhaitant avoir un impact. Diriger ces capitaux pour en exploiter le pouvoir de transformation pourrait contribuer à construire un monde meilleur et offrir un avenir financier plus sûr à vos clients ou à vos proches. Dans cet article de blog, nous allons analyser ces opportunités et présenter deux façons d’agir.

Les obligations, un puissant levier pour le changement

Des millions d’investisseurs utilisent les obligations afin de diversifier les risques et de réduire la volatilité. Elles constituent non seulement une partie essentielle du financement des États et des entreprises, mais aussi le principal investissement de certains des gérants d’actifs les plus importants de la planète, comme les fonds de pension et les compagnies d’assurances.

Le marché obligataire draine d’importants capitaux, représentant plus de 25 fois le budget fédéral annuel des États-Unis [1] . Ces sommes représentent un pouvoir de transformation qui pourrait contribuer à améliorer notre monde. Les décideurs politiques sont conscients de ce potentiel. C’est pourquoi les politiques et les réglementations évoluent afin d’encourager un recentrage de grande ampleur vers les investissements responsables: Plan d’action de l’UE, SFDR*...

Si ces initiatives parviennent à réorienter les capitaux dans des entreprises bénéficiant d’une notation ESG élevée, les «ESG leaders» devraient voir leurs coûts de financement baisser. Les «ESG laggards», quant à elles, plus polluantes et moins bien gouvernées, ne bénéficieront pas du soutien des investisseurs, ce qui augmenterait leurs coûts et les encouragerait à changer. Ce processus devrait conduire à un cercle vertueux.

Quitter la voie du développement non durable

Nul ne peut nier que les entreprises, les gouvernements et même la société dans son ensemble doivent aujourd’hui faire face à de nombreux défis ESG urgents.

«E» pour environnement. La menace du réchauffement climatique nécessite une révolution immédiate afin de réduire les émissions de CO2, et, en réorientant à grande échelle leurs capitaux dans des entreprises et des investissements respectueux du climat, les investisseurs prennent de plus en plus la mesure de leur responsabilité dans la lutte contre le changement climatique.

«S» pour problématiques sociales. Les investisseurs sont de plus en plus conscients du fait que les entreprises doivent aussi s’engager dans la lutte contre l’exploitation de l’être humain, mais aussi contre le travail des enfants ou l’esclavage moderne, tant au niveau de leurs activités que de la chaîne d’approvisionnement. Elles doivent entretenir des relations constructives avec les communautés dans lesquelles elles opèrent, promouvoir la diversité et soutenir la santé et la sécurité au travail.

«G» pour gouvernance d’entreprise: la manière dont les entreprises se gèrent elles-mêmes. Une mauvaise gestion peut avoir un impact catastrophique sur la réputation de l’entreprise, sa performance et le cours de son action (exemple des scandales Wirecard, Wells Fargo…). Qu’il s’agisse de la rémunération des dirigeants, de cas de corruption ou de fraude, de l’indépendance des administrateurs, de la diversité du conseil d’administration ou de la structure fiscale, les facteurs de gouvernance («G») peuvent également être liés à la qualité de crédit.

Changer la donne grâce aux investissements obligataires

En notre qualité de fournisseur d’ETF, nous proposons deux façons d’agir à travers l’investissement obligataire responsable conforme aux principes de l’indexation fondée sur les règles de transparence, diversification et liquidité:

·       Agissez pour le climat avec nos ETF sur obligations vertes – SFDR 9*

·       Repensez votre allocation credit avec nos ETF ESG sur obligations d’entreprises – SFDR 8*

Chez Lyxor, nous pensons que la performance de long terme des portefeuilles sera résolument verte et responsable: c’est pourquoi les ETF obligataires ESG représentent selon nous un choix naturel pour vos investissements.

Si vous êtes un investisseur professionnel et souhaitez découvrir comment les utiliser au sein d’un portefeuille, nous vous invitons à visiter  notre site internet  et à vous inscrire à la newsletter de Lyxor ETF .

Le présent article est publié à titre strictement informatif et ne constitue pas un conseil d’investissement. Lyxor ETF n’appuie ni ne promeut les sociétés citées dans cet article, de quelque façon que ce soit. Les ETF présentent un risque de perte en capital ainsi que d’autres risques détaillés ci-dessous.

(1) La taille du marché obligataire mondial s'élève à environ 128.000 milliards de dollars (ICMA, 2020).

*SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation): Règlement sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers.