POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Mesures sanitaires

La fin du masque en avion en approche



Dès lundi, les compagnies aériennes pourront lever l’obligation de port du masque en Europe. Luxair attend une décision uniforme au Luxembourg. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/archives)

Dès lundi, les compagnies aériennes pourront lever l’obligation de port du masque en Europe. Luxair attend une décision uniforme au Luxembourg. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/archives)

Les autorités européennes ouvrent la voie à la levée du port du masque obligatoire en avion dès lundi 16 mai. Au Luxembourg, le changement est déjà perceptible à l’aéroport tandis que Luxair ne cache pas son impatience.

Le masque en avion, c’est presque fini. Le protocole sur la sécurité sanitaire en aviation a en tout cas été mis à jour, ont annoncé ce mercredi l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Concrètement, l’obligation du port du masque à bord des avions pourra être levée à compter du 16 mai prochain, mais la levée ne sera pas uniforme: «Les passagers doivent continuer à se conformer aux exigences de leur compagnie aérienne, et, lorsque les mesures préventives sont facultatives, prendre des décisions responsables et respecter le choix des autres passagers. En particulier, un passager qui tousse et éternue devrait fortement envisager de porter un masque facial, pour rassurer les personnes assises à proximité», illustre Patrick Ky, directeur exécutif de l’AESA.

Le masque n’est plus obligatoire à Lux-Airport

La levée des restrictions ne se limite pas aux avions et touche aussi les aéroports. Ainsi, à Lux-Airport, le port du masque n’est déjà plus obligatoire, indique sa responsable Communication, Rebecca Pecnik-Welsch, à Paperjam: «Nous avons déjà barré les panneaux indiquant le port du masque, et ils seront complètement enlevés vers la fin de cette semaine et au début de la semaine prochaine.»

Bien entendu, chaque compagnie aérienne peut choisir ou non de lever le masque, et – en fonction des règles en vigueur au point de départ et d’arrivée du vol – il n’est pas à exclure que le masque reste de mise dans certains scénarios.

Luxair, en tout cas, n’a jamais caché son souhait de mettre fin au port du masque en cabine , et encore ce mercredi, son CEO Gilles Feith s’est exprimé en faveur de la mesure sur Twitter.

La compagnie aérienne luxembourgeoise n’a pas encore statué concernant la date de la tombée du masque et attend une levée harmonisée au niveau européen, où règne actuellement un patchwork de mesures: «Nous aimerions que toutes les obligations soient finalement levées», explique Gilles Feith.

Au Luxembourg, le port du masque reste obligatoire dans les transports en commun , souligne à Paperjam le ministère de la Santé. «Nous nous référons à la loi existante qui prévoit le port du masque. Dans ce sens, c’est au gouvernement de proposer une solution adéquate», indique-t-on à la Villa Louvigny.

La balle semble donc dans le camp du conseil de gouvernement. La prochaine séance est prévue ce jeudi 12 mai.