ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

revue de presse

Fiat Chrysler et Renault prêts à fusionner?



242536.jpg

Un conseil d’administration exceptionnel de Renault a lieu ce lundi 27 mai pour décider d’un projet de fusion avec Fiat Chrysler. (Photo: Shutterstock)

Les deux constructeurs automobiles pourraient annoncer ce 27 mai leur projet de fusionner, dans la foulée du conseil d’administration de Renault, convoqué en urgence.

Selon le Financial Times, Renault et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) pourraient annoncer dès lundi un projet de fusion, à l’issue d’un conseil d’administration convoqué en urgence par Renault ce lundi 27 mai à 8h00.

Le projet n’en est qu’à l’état embryonnaire, mais les deux constructeurs auraient pour objectif de créer un «Airbus de l’automobile».

«Fiat Chrysler est en discussions avancées en vue de construire des relations approfondies avec Renault, les deux constructeurs cherchant à unir leurs forces afin de relever les défis structurels auxquels fait face l’industrie automobile, selon de multiples sources informées du dossier», écrit le Financial Times .

Voiture du futur

Selon le Wall Street Journal, Fiat aurait accéléré les pourparlers après l’arrestation de Carlos Ghosn . Et selon Le Monde , Renault et FCA pourraient créer une société commune afin de mutualiser leurs investissements et leurs achats dans le domaine de la voiture du futur.

Nissan ne serait pour l’instant pas associée aux discussions, mais son assentiment sera indispensable, étant actionnaire de référence de Renault à hauteur de 43%.

L’État français, qui contrôle 15% de Renault, a quant à lui été mis au courant: selon Les Échos , Jean-Dominique Senard, le président de Renault, a présenté le projet de fusion à Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie, le vendredi 24 mai.

Leader mondial

Les premiers groupes mondiaux dans l’automobile produisent environ 10 millions de véhicules par an. Une fusion Renault-FCA livrerait, elle, environ 15 millions d’unités et compterait alors une quinzaine de marques (Renault, Fiat, Nissan, Alfa Romeo, Mitsubishi, Dacia, Chrysler, Jeep...).

Un partenariat avec Fiat Chrysler pourrait apporter à Renault un accès au marché américain, tandis que FCA pourrait accéder au marché asiatique via Nissan et Mitsubishi.