POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

en raison du covid-19

Une Fête nationale pas comme les autres



Aucune festivité dans la rue n’est possible pour la Fête nationale 2020, mais la Ville a imaginé une campagne digitale axée sur la solidarité. (Photo: Nader Ghavami / Archives Maison Moderne)

Aucune festivité dans la rue n’est possible pour la Fête nationale 2020, mais la Ville a imaginé une campagne digitale axée sur la solidarité. (Photo: Nader Ghavami / Archives Maison Moderne)

Crise du Covid-19 oblige, la partie officielle a été concentrée sur une seule cérémonie tandis que le traditionnel feu d’artifice de la Ville est remplacé par une campagne digitale de solidarité.

Pas de feu d’artifice le 22 juin prochain – un nouveau temps fort de la vie populaire luxembourgeoise sacrifié sur l’autel de la sécurité sanitaire alors que l’épidémie de Covid-19 n’est pas encore derrière nous.

Annoncée dès le 15 avril par le Premier ministre Xavier Bettel  (DP), puisqu’aucun rassemblement ne devait avoir lieu jusqu’au 15 juillet, cette annulation est confirmée. Toutefois, la Ville a imaginé une autre façon de «rassembler les citoyens autour de valeurs communes et célébrer la Fête nationale cette année».

La campagne digitale «Solidaritéit – Solidarité – Solidarity» invite les habitants de la ville – et tous les autres – à «partager [leurs] messages et pensées positifs, traditions et souvenirs en postant du contenu sur les différents supports digitaux et [à] inciter [leurs] proches à en générer eux-mêmes pour avoir une réelle dimension d’échange et de partage».

Une distribution de gadgets (craies, tatouages temporaires, pics apéritifs) se déroulera au centre-ville les mercredi 17 et samedi 20 juin de 11h à 15h et au Glacis le dimanche 21 juin de 10h à 16h, afin de coordonner les couleurs des participants. Plus d’informations sur ce site.  

Pas de masque pour le canon du Fetschenhaff

Les festivités officielles cette fois subissent également des modifications. Exit l’allocution du Premier ministre le 22 juin au soir. Son discours suivra ceux de S.A.R. le Grand-Duc , dont la Fête nationale est la célébration publique (quoique décalée dans le temps) de son anniversaire, et du président de la Chambre des députés, Fernand Etgen (DP), le 23 juin.

La cérémonie officielle débutera à 11h devant le monument national de la Solidarité luxembourgeoise (Kanounenhiwwel) et réunira le chef d’État, des membres du gouvernement, des députés, des représentants du collège échevinal de la Ville de Luxembourg, du Conseil d’État, de la magistrature, ainsi que le doyen du corps diplomatique accrédité auprès du chef d’État luxembourgeois, le chef d’état-major de l’armée luxembourgeoise et le directeur général de la police grand-ducale.

Covid ou pas, le traditionnel tir d’honneur de 21 coups de canon aura bien lieu au Fetschenhaff en clôture de cérémonie.