LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Production cinématographique

Le Festival d’Angoulême met le Luxembourg à l’honneur



253622.jpg

Le long métrage «Barrage» (2017), de Laura Schroeder, produit par Red Lion sera présenté au 12e Festival d’Angoulême. (Photo: Red Lion)

La 12e édition du Festival du film francophone d’Angoulême rend hommage au cinéma luxembourgeois, en consacrant une partie de sa programmation aux productions du Grand-Duché. La sélection officielle et les films retenus pour ce focus spécial «Luxembourg» ont été dévoilés mardi.

Le Festival du film francophone se tiendra du 20 au 25 août prochains à Angoulême et mettra à l’honneur la production cinématographique luxembourgeoise. Guy Daleiden, directeur du Lëtzebuerger Filmfong, a précisé: «Ce focus dédié aux productions luxembourgeoises soulignera le savoir-faire du secteur audiovisuel reconnu à l’échelle internationale et mettra à l’honneur la qualité des œuvres luxembourgeoises réalisées au fil des années.»

Neuf films luxembourgeois

Au total, six longs métrages, un documentaire et deux courts métrages luxembourgeois ont été retenus pour ce focus grand-ducal. Il s’agit de:

- «Il est un petit pays» (1937), documentaire de René Leclère, produit par Henry-N. Vachon;

- «L’Homme aux nerfs modernes» (1988), court métrage de Bady Minck, produit par Bady Minck et Stefan Stratil;

- «Mr Hublot» (2014), court métrage réalisé par Laurent Witz et Alexandre Espigares, une production Zeilt Productions;

- «Nuit de noces» (Hochzäitsnuecht) (1992), long métrage réalisé par Pol Cruchten et produit par VideoPress;

- «Black Dju» (1996), long métrage de Pol Cruchten, une production Samsa Film;

- «Réfractaire» (2009), long métrage de Nicolas Steil, produit par Iris Production;

- «Préjudice» (2016)long métrage d’Antoine Cuypers, coproduit par Samsa Film;  

- «Croc-Blanc» (2017), long métrage d’animation d’Alexandre Espigares, produit par Bidibul Productions;

- «Barrage» (2017), long métrage de Laura Schroeder, produit par Red Lion.

En plus de cette sélection, les spectateurs pourront également découvrir «Les Hirondelles de Kaboul», un long métrage d’animation réalisé par Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec, coproduction par Mélusine Productions. Ce film, qui était déjà présent au Festival de Cannes cette année, concourt dans la compétition officielle pour le Valois d’Or 2019.

Par ailleurs, suite à sa récente disparition, un hommage sera rendu au cinéaste Pol Cruchten.

Afin de marquer leur soutien au secteur de la production audiovisuelle, Xavier Bettel , Premier ministre et ministre des Communications et des Médias, se rendra à Angoulême le 20 août prochain pour l’ouverture du festival, et Leurs Altesses Royales le Grand-Duc et la Grande-Duchesse assisteront à la Journée luxembourgeoise et à la cérémonie de clôture.