ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Menaces d’empoisonnement

Ferrero victime d’un maître chanteur



234058.jpg

À quelques jours de Pâques, l’auteur menace d’empoisonner des produits de la marque Ferrero. (Photo: Shutterstock)

Ferrero est une des firmes victimes actuellement d’un maître chanteur. Celui-ci menace d’empoisonner la production.

Le chocolatier Ferrero, dont le siège mondial est à Luxembourg et la principale usine de production à Arlon, fait partie des cibles d’un maître chanteur. Celui-ci réclame le versement de 300.000 euros, sans quoi il empoisonnera des marchandises.

Jules Destrooper, Lavazza, Ijsboerke aussi

Plusieurs médias belges rapportent que différentes entreprises actives dans le secteur alimentaire sont visées actuellement par cette menace.

Des lettres, expédiées de Belgique, sont arrivées ces dernières semaines chez Jules Destrooper (biscuits), Ijsboerke (produits surgelés), Lavazza (café) et le chocolatier Ferrero. Les enveloppes contenaient une poudre suspecte et une demande de versement de 300.000 euros. 

Si cette demande n’est pas honorée, l’auteur – qui se présente comme un homme d’affaires désirant percevoir le montant en bitcoins – dit qu’il empoisonnera des produits avec de l’oléandrine, substance pouvant provoquer une insuffisance cardiaque.

Les autorités judiciaires belges ont ouvert une enquête.