LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Cinéma

Ardant face à Malkovich dans un projet luxembourgeois



L’actrice française donnera la réplique à John Malkovich.  (Photo: Shutterstock/Bidibul Productions)

L’actrice française donnera la réplique à John Malkovich.  (Photo: Shutterstock/Bidibul Productions)

«Complètement cramé!», l’important projet luxembourgeois d’adaptation du best-seller du romancier Gilles Legardinier, tient sa vedette féminine. C’est Fanny Ardant qui donnera la réplique à l’acteur américain John Malkovich, qui, lui, jouera le héros de ce film à paraître en 2023. 

Voici quelques semaines, nous vous avions parlé de l’adaptation sur grand écran de «Complètement cramé!» , le best-seller (plus d’un million d’exemplaires vendus) de l’écrivain français Gilles Legardinier. Un projet derrière lequel on retrouve la société de production luxembourgeoise Bidibul Productions. Avec l’aide financière du Film Fund Luxembourg (à hauteur de 1,5 million d’euros), pour une coproduction franco-luxembourgeoise annoncée à 6 millions. 

On sait déjà que Gilles Legardinier, auteur aux 6 millions de livres vendus dans le monde, mettra lui-même son ouvrage en image, passant ainsi pour la première fois derrière la caméra.

Avec Émilie Dequenne aussi

Mais aussi que le rôle principal est dévolu à l’acteur américain John Malkovich. C’est donc lui qui jouera ce chef d’entreprise anglais d’un certain âge qui décide un jour de quitter son emploi pour devenir… majordome dans un château en France, pays où il avait rencontré sa femme.

Un château qui sera, dans cette adaptation du roman, la propriété de Fanny Ardant, l’actrice française doublement césarisée. Malkovich-Ardant, joli casting.

Si la distribution est encore loin d’être clôturée, il est à noter que la Belge Émilie Dequenne («Rosetta», «À perdre la raison», «Pas son genre»…) fera également partie de l’aventure. Si vous avez lu «Complètement cramé!», sachez qu’elle jouera le rôle d’Odile, la cuisinière du château. 

La couverture du livre de Gilles Legardinier, paru originellement en 2014.  (Bidibul Productions)

La couverture du livre de Gilles Legardinier, paru originellement en 2014.  (Bidibul Productions)