ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Une arme économique

Facebook encore rattrapé par une fuite de données



284073.jpg

Amazon ne s’est pas seulement acheté de la publicité sur le réseau social. Facebook a donné à l’entreprise d’e-commerce l’accès à des données de ses utilisateurs. (Photo: Shutterstock)

7.000 pages de documents internes à Facebook rendues publiques par le fondateur de l’International Consortium of Investigative Journalists montrent comment les données des utilisateurs étaient exploitées pour éliminer les concurrents du réseau social.

Un train peut en cacher un autre. Un train de fuite de données aussi. Une nouvelle fois, le réseau social est la cible d’une perte de données, de son management, cette fois,  qui explique comment les données des utilisateurs servaient à éliminer les concurrents ou favoriser les sociétés amies  de Facebook, ou même qui dépensaient de l’argent sur le réseau social.

Les documents ont d’abord été divulgués anonymement au journaliste d’investigation britannique Duncan Campbell, qui les a partagés avec une poignée d’organisations de médias, notamment NBC News, Computer Weekly et Süddeutsche Zeitung. Campbell est un membre fondateur du Consortium international des journalistes d’investigation.

Mark Zuckerberg est devenu l’homme le plus méchant du monde technologique,  a renchéri Nick Bilton, un journaliste de Vanity Fair , selon qui cette fuite s’ajoute à une longue liste de problèmes posés par Facebook et son CEO.