POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Après la tornade

Face au risque d’orages, les secours restent mobilisés



259681.jpg

L’objectif principal ce lundi reste le bâchage et la fermeture des toitures endommagées. Meteolux a en effet placé le Luxembourg en vigilance jaune pour une alerte aux orages avec de potentielles fortes rafales de vent cet après-midi et dans la soirée. (Photo: Mélanie Markovic / La Meuse Luxembourg)

Après le passage de la tornade à Pétange et Bascharage, et face au risque d’orages annoncé pour la fin de journée, la priorité est donnée au bâchage et à la fermeture des toitures endommagées.

La cellule de crise du gouvernement a tenu une de ses deux réunions quotidiennes ce lundi à 11h, afin de faire le point sur la situation après le passage de la tornade à Pétange et Bascharage .

Présidée par la ministre de l’Intérieur Taina Bofferding , et en présence du bourgmestre de Pétange Pierre Mellina et de l’échevin de Bascharage Frank Pirrotte, la cellule de crise relève qu’un «grand nombre d’interventions ont encore pu être réalisées jusqu’en fin de soirée et tôt ce matin». Le Centre de gestion des opérations du CGDIS faisait état à 10h ce lundi 12 août d’environ un quart des demandes restant à traiter par les services de secours.

Du renfort venu d’Allemagne

Au total, ce sont encore plus de 100 personnes du CGDIS qui sont déployées ce lundi sur le terrain. Elles sont depuis ce matin soutenues par l’armée, ainsi que 60 agents et une vingtaine de véhicules du Centre d’assistance technique (Technisches Hilfswerk) venus en renfort d’Allemagne sur demande de la cellule de crise.

L’objectif principal ce lundi reste le bâchage et la fermeture des toitures endommagées. Meteolux a en effet placé le Luxembourg en vigilance jaune  pour une alerte aux orages avec de potentielles fortes rafales ce lundi après-midi et dans la soirée. Comme annoncé, le Centre de gestion des opérations a d’ores et déjà pris les mesures préventives nécessaires, à savoir la mise en place d’une «salle de débordement».

Éviter les rues touchées par la tornade

Il est conseillé à la population de suivre l’évolution des conditions météorologiques et, le cas échéant, d’adopter les comportements adaptés renseignés sur le site de Meteolux .

La circulation dans et aux alentours des rues touchées par la tornade ce vendredi restant très difficile, la cellule de crise réitère son appel aux personnes non concernées d’éviter le secteur qui reste sous surveillance étroite de la police grand-ducale. En attendant l’achèvement des travaux sur les pylônes et les lignes haute tension tombés, «rappel est fait qu’il est strictement interdit de s’en approcher», ajoute le communiqué.

Plusieurs personnes prises en charge psychologiquement

Le numéro 112 est réservé aux appels d’urgence et toute demande annexe doit être adressée à la hotline au (+352) 8002 8080. Les communes de Pétange et Bascharage ont en complément mis en place des lignes dédiées pour toutes questions relatives notamment au relogement, l’expertise sur la stabilité des bâtiments et la gestion des déchets et débris:

- pour la commune de Pétange: (+352) 50 12 51-22 22

- pour la commune de Bascharage: (+352) 621 455 716

Le communiqué du gouvernement précise également que le groupe de support psychologique a pris en charge plusieurs personnes après les événements vécus ces derniers jours, et que la société Sudgaz travaille actuellement au rétablissement du gaz dans les secteurs touchés des communes de Pétange et Bascharage.

Le CGDIS rappelle d’ailleurs qu’afin d’éviter tout accident, les personnes touchées ne doivent en aucun cas rouvrir elles-mêmes leurs conduites de gaz et attendre l’intervention de professionnels. Les questions à ce sujet sont à adresser à la helpline de Sudgaz au (+352) 55 66 55 75.