ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Nouvelle équipe dirigeante

Alain Kinsch passera la main en 2020 chez EY



284390.jpg

Alain Kinsch quittera ses fonctions fin 2020, et «la plupart des membres de l’actuelle équipe dirigeante se préparent à prendre leur retraite», précise EY. (Photo: Matic Zorman/Archives Paperjam)

Une nouvelle équipe de direction sera désignée en décembre et sera chargée de la mise en musique du prochain plan stratégique «Ambition Luxembourg 2026». Alain Kinsch passera le relais en juin 2020.

«Vision 2020» s’achève chez EY Luxembourg: «Au cours de ce cycle stratégique de 10 ans, nous avons profondément transformé EY Luxembourg, le faisant passer de 100 millions d’euros de revenus et de 700 employés à un chiffre d’affaires projeté de 260 millions d’euros avec plus de 1.500 professionnels», résume Alain Kinsch, country managing partner, dans un communiqué publié le 8 novembre.

C’est aussi la fin d’un cycle pour l’équipe de direction actuelle. Ainsi, même si ses associés auraient souhaité le voir poursuivre,  Alain Kinsch  quittera ses fonctions fin 2020, et «la plupart des membres de l’actuelle équipe dirigeante se préparent à prendre leur retraite», précise EY.

Les noms du prochain country managing partner et des nouveaux membres du «Country Leadership Committee» seront annoncés le 13 décembre lors du traditionnel «Townhall Meeting», qui rassemble chaque année l’ensemble des collaborateurs pour un bilan et une fête de fin d’année.

Alain Kinsch restera en charge de ses fonctions jusqu’à fin juin 2020, puis passera le relais à son/sa successeur, tout en assurant une période de transition jusqu’à la fin de l’année.

«J’aime le job»

«En août 2020, cela fera exactement 11 ans que j’ai repris le rôle de country managing partner d’EY Luxembourg. J’aime littéralement le ‘job’, travailler avec mes partners, mes clients et les gens, et je n’ai pas vu le temps passer. Cependant, dans 18 mois, j’aurai 50 ans et j’ai donc beaucoup réfléchi à ce qui est le mieux pour EY Luxembourg, et à ce que je voudrais faire dans les années à venir. J’en suis venu à la conclusion que le moment est venu d’avoir non seulement une nouvelle équipe de direction, mais aussi un nouveau managing partner, qui prendra la direction d’EY Luxembourg en juillet 2020 et obtiendra le mandat pour exécuter ‘Ambition 2026’», annonce Alain Kinsch.

C’est donc bien une équipe de direction renouvelée qui aura la charge de mettre en musique ce prochain plan stratégique pluriannuel, à horizon 2026. Il se décline en 10 lignes directrices, dont la croissance du marché, les parcours professionnels, ou encore l’orientation client.

Ce nouveau plan s’inscrit par ailleurs dans le cadre plus large de la stratégie du groupe au niveau global, «Next Wave», impulsée par le nouveau global chairman, Carmine Di Sibio, nommé en début d’année.

«‘Et ass mir net baang’ (‘ça ne me fait pas peur’), comme on dit en luxembourgeois, quand je regarde notre vivier de jeunes partners talentueux: nous avons une excellente nouvelle génération de leaders prêts à poursuivre le travail et à amener EY au niveau supérieur. Après avoir quitté EY fin 2020, je resterai un ‘alumni’ fier de EY Luxembourg et je resterai proche de mes partners, qui pourront bien sûr toujours compter sur mon soutien», conclut Alain Kinsch.