COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

CONSEILS

Expert digital, mais partenaire business avant tout



Nous avons évolué d’une agence digitale vers un Digital Business Partner. Nivision

Nous avons évolué d’une agence digitale vers un Digital Business Partner. Nivision

Si la digitalisation implique pour les entreprises de revoir leurs workflows et parfois même leur métier dans son ensemble, toutes n’en sont pas au même stade de leur transformation digitale. Pour aller dans la bonne direction et utiliser les outils adéquats, certaines ont recours à un Digital Business Partner. Nvision, créée il y a 20 ans, entend être ce partenaire. Rencontre avec Mike Sergonne, Managing Partner.

Comment la digitalisation a-t-elle bousculé l’activité des entreprises et par conséquent la vôtre ?

Nous constatons ces dernières années que le domaine dans lequel nous travaillons, la digitalisation, est de plus en plus complexe. Les entreprises éprouvent des difficultés à comprendre les enjeux liés à cette digitalisation, à prendre les bonnes décisions et à se structurer en conséquence. Nous devons donc être pédagogues et les accompagner dans leurs démarches pour trouver avec eux le meilleur moyen de mettre en place les différents axes de leur stratégie digitale.

Ces dernières années, nous nous sommes donc beaucoup plus positionnés sur le conseil, la réflexion autour du business, le métier des entreprises et la formation aux nouveaux outils du digital. Cette direction apporte une réelle valeur ajoutée dans nos échanges et nous permet d’accompagner nos clients dans les différentes étapes de cette transformation. Concrètement pour nous, nous avons évolué d’une agence digitale, vers un Digital Business Partner, qui a pour but final de mieux guider et orienter les entreprises, qui doivent faire face aux challenges digitaux actuels.

Quels moyens mettre en œuvre pour satisfaire les clients et mener à bien leur projet ?

Il y a plusieurs étapes pour mener à bien les projets de nos clients. La connaissance de notre client, de son activité ainsi que la collecte de ses besoins sont inéluctables pour en tirer les axes stratégiques à développer. Chaque projet s'articule autour de 3 grands piliers :

1- Le métier

Il reprend tous les challenges stratégiques et business auxquels il faut trouver des solutions.

2 – Le Marketing et la Communication

En communication interne ou externe, il est nécessaire que tous changements et évolutions soient bien véhiculer à travers les bons canaux.

3- L'écosystème technologique

Ce dernier pilier permet le déploiement des différents axes stratégiques définis au préalable. À travers toutes ces années, nous avons su garder la maîtrise des technologies web au sein de Nvision. Dans les cas de problématique IT sortant de notre cadre de compétences, nous avons constitué un réseau de plusieurs partenaires, notamment avec Fujitsu. Depuis quelques années, nous avons créé avec Fujitsu Luxembourg, une marque commune “ Digital Sphere ”. Ensemble, nous collaborons sur divers projets d’envergure tels que la refonte des sites de CFL. Dans ce cas-là, Nvision a assuré la réflexion métier, UX et UI et Fujitsu s’est chargé du développement. Pour aller plus loin, nous avons continué à nouer de fortes relations avec d’autres types de partenaires technologiques ou métiers, afin de pouvoir répondre à des besoins de plus en plus larges, toujours en adéquation avec notre ADN et notre philosophie de travail.

Pour illustrer notre accompagnement de a à z, nous avons récemment réalisé une plateforme en ligne de services sport et bien-être à la carte qui a digitalisé le métier des personal trainers. Le but étant de faire une mise en relation des utilisateurs avec des coachs sportifs, avec la promesse simple de : « bougez comme vous voulez, où vous voulez » - up2you.lu

Nous les avons accompagnés dans l’élaboration de leur idée business, jusqu’au développement de la plateforme et la réalisation du branding, CI et de la communication adéquate. C’est le genre de projet qui nous intéresse, car il y a une logique métier qui consiste à adapter son business et créer une nouvelle manière de travailler.

La maîtrise et la compréhension de ces 3 piliers par Nvision, est un élément primordial pour permettre de concrétiser les projets de nos clients. Notre approche est bottom-up, complète et pragmatique : nous concevons des stratégies qui pourront être mises en place au fur et à mesure de notre accompagnement et collaboration.

Notre approche est bottom-up, complète et pragmatique : nous concevons des stratégies qui pourront être mises en place au fur et à mesure de notre accompagnement et collaboration.

Mike Sergonne,  Managing Partner ,  Nvision 

L’agilité est-elle importante à vos yeux ?

Nous avons toujours été agiles. La preuve, notre positionnement est plus qu’une réinvention, il est le fruit d’une évolution constante. Nos propres expériences de création de business en dehors de Nvision; à savoir une plateforme de billing en téléphonie mobile (Mpulse) et un écosystème de paiement mobile bancaire (Digicash), nous permettent d’accompagner les entreprises de manière sereine vis-à-vis de leurs challenges digitaux.

Nous avons la chance d’être la 1ère génération à avoir grandi avec le digital, ce qui nous donne une bonne compréhension des écosystèmes, de leur fonctionnement et de comment les mettre en place, tout en restant fidèle à notre approche : rester centré sur l’humain et l’utilisateur final (consumer centric).

Nvision célèbre ses vingt ans, quel regard portez-vous sur l’entreprise aujourd’hui ?

Quand Nvision fût créée il y a 20 ans, c’était plusieurs jeunes passionnés par le digital qui avaient l’idée de créer ses propres projets digitaux. Nous avions réalisé notre premier projet à partir de 1996, Luxusbuerg.lu, qui était la plateforme de chat au Luxembourg et ceci bien avant l’émergence des réseaux sociaux, comme Facebook.

Nous étions au départ une société de production technique, ce qu’on appellerait aujourd’hui une « white label production company », en bref nous produisions pour d’autres sociétés. Nous avons très vite remarqué que cela ne suffisait pas et avons ajouté le volet design, ainsi que le volet stratégie digitale. Dans le digital, nous avons l’habitude de réfléchir ‘écosystème’ et d’aller en profondeur pour tirer des conclusions et améliorer les choses. Ceci nous a poussés à accompagner les entreprises jusqu’au ‘last mile’ et nous avons ajouté le volet brand, marketing et communication, même si ce n’était pas notre métier de base. C’est avec cette maîtrise que nous avons depuis 2016 constamment élargi notre rayon de compétence et avons rajouté le volet conseil, accompagnement stratégique et business à notre cœur de métier.

Retrouvez l’expertise de Nvision ici