POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Budget de l’État

Un excédent budgétaire de 736 millions d’euros



286882.jpg

Le 15 novembre, Pierre Gramegna, ministre des Finances, a présenté la situation financière de l’État à fin septembre. (Photo: Matic Zorman / Archives)

À fin septembre 2019, l’État luxembourgeois affiche un excédent budgétaire de 736 millions d’euros, en partie dû aux recettes de l’impôt sur le revenu des collectivités et de la TVA.

Le 15 novembre, Pierre Gramegna , ministre des Finances, a présenté la situation financière de l’État à fin septembre. L’Administration centrale annonce une situation excédentaire de 736 millions d’euros.

Un excédent que le ministre explique par l’évolution favorable des recettes, dont notamment l’impôt sur le revenu des collectivités et la taxe sur la valeur ajoutée. Mais aussi par une hausse contenue des dépenses publiques.

Au final, les recettes ont augmenté de 9,2% et les dépenses de 3,7% par rapport à septembre 2018. Le taux d’exécution des recettes s’élève à 77,7% (2,7 points de pourcentage supérieurs à celui à atteindre en septembre) et à 75,3% pour les dépenses.

Solde en amélioration

«La tendance baissière (-0,31%), constatée au niveau des ventes du diesel suite à l’augmentation des accises de deux centimes au mois de mai 2019, se confirme également en fin de septembre 2019. Le gouvernement continue à suivre de près l’évolution dans ce domaine», précise le ministère des Finances dans un communiqué .

Le budget voté prévoyait un déficit de 815,2 millions d’euros pour l’exercice 2019. Or, les comptes de l’État affichent un déficit de 222,6 millions d’euros à fin septembre.

«Sur base de cette évolution, on peut donc estimer que le solde pour l’année 2019 connaîtra une nette amélioration par rapport au budget voté», affirme le ministère.