POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

200 millions en jeu ce soir

L’Euromillions aide la Loterie nationale à faire recette



7 croix, 5 bons chiffres et 2 étoiles, et vous emporterez peut-être un montant de 200 millions d’euros. (Photo: Shutterstock)

7 croix, 5 bons chiffres et 2 étoiles, et vous emporterez peut-être un montant de 200 millions d’euros. (Photo: Shutterstock)

Ce vendredi soir, une cagnotte historique de 200 millions d’euros sera à gagner lors du tirage de l’Euromillions. Si un Luxembourgeois l’emporte, il sera bien accompagné par la Loterie nationale, qui terminera l’année 2020 mieux que prévu.

5 chiffres, 2 étoiles, et peut-être alors 200 millions d’euros sur votre compte en banque si vous êtes le seul à avoir trouvé la bonne combinaison. Ce vendredi soir, l’Euromillions proposera  une cagnotte historique puisqu’elle est la première à atteindre un tel montant . «C’est dû au fait que la dernière cagnotte n’a pas été remportée et que la nouvelle formule du jeu permet de faire monter le gain jusqu’à ce montant», explique Léon Losch, directeur de la Loterie nationale.

Et si cette cagnotte ne tombe pas au rang 1 lors des cinq tirages à venir, elle sera alors redistribuée au rang inférieur. «J’ai calculé que cela aurait alors lieu le 18 décembre», indique le directeur.

En tout cas, une telle cagnotte est toujours un fameux incitant pour les joueurs. Surtout ceux qui jouent peu ou pas. « Oui, on constate évidemment une hausse de la participation avec de grosses cagnottes. Avant, cela se percevait dès qu’on passait 100 millions. Maintenant, il faut que cela soit un peu plus tout de même», observe Léon Losch. 

Une année difficile qui se terminera bien

Qui confirme que la crise sanitaire n’a pas poussé les joueurs à valider plus de bulletins ou à miser plus: «Au contraire, au printemps, on a même constaté une baisse. Certes, les jeux en ligne ont presque doublé, mais cela n’a pas compensé totalement le reste. Mais ensuite, on a connu quelques mois extraordinaires, notamment juillet et août, aussi bons qu’en 2019, qui était une année historiquement bonne. Novembre 2020 a pour sa part été meilleur que l’année précédente.»

Un jackpot Euromillions de 130 millions qui n’est pas tombé et un vendredi 13 dans le mois ont bien aidé. Une super cagnotte, peut-être à remporter plusieurs fois, le fera aussi.

L’Euromillions et ses montants gigantesques aident donc à adoucir le bilan d’une année difficile «pour laquelle on attendait jusqu’à 12% de recettes en moins, mais au final, ce sera plutôt 5 à 6%. Ce qui est un bon résultat dans le contexte que l’on connaît.»

Évidemment, il ne déplairait pas à Léon Losch que le gagnant des 200 millions soit Luxembourgeois. Le record national, en ce qui concerne l’Euromillions, est d’un peu moins de 66 millions. Mais un chanceux a encore empoché plus de 28 millions en janvier. De quoi faire tourner la tête. «Il faut bien voir les choses: 200 millions, c’est 2.000 ans de salaire pour quelqu’un qui gagnerait la très belle rémunération annuelle de 100.000 euros, ce qui est loin d’être le cas de tout le monde. Mais il ne faut pas pour autant avoir la tête qui tourne. Quelques millions suffisent», confie Léon Losch.

Des conseils aux gagnants

Heureusement, la Loterie nationale veille avec sagesse sur ses gagnants. «Nous les accompagnons et leur donnons quelques conseils, en effet», conclut le directeur. «Nous n’avons pas de cellule dédiée à cela, mais nous disposons de références extérieures. Nous pouvons aussi nous appuyer sur la Française des jeux ou la Loterie nationale belge, qui ont plus souvent de très gros gagnants et sont habituées à les conseiller.»

Les deux derniers grands gagnants luxembourgeois de l’Euromillions n’en ont pas eu besoin: «Il s’agissait de personnes qui avaient bien les pieds sur terre.»

Parfois, certains donnent de leurs nouvelles à la Loterie, «juste pour dire que tout va bien. Cela fait plaisir.» D’autres prennent leur chèque et repartent vivre leur vie, évidemment un rien différente de celle vécue jusque-là.