ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

DATA CENTERS

Etix Everywhere lève 56 millions d’euros



Avec ses 12 centres de données, Etix Everywhere fournit 50MW de capacité de colocation à ses clients. (Photo: Shutterstock)

Avec ses 12 centres de données, Etix Everywhere fournit 50MW de capacité de colocation à ses clients. (Photo: Shutterstock)

La luxembourgeoise Etix Everywhere, fournisseur de data centers sur mesure ou en colocation, poursuit son développement et annonce une levée de fonds de 56 millions d’euros ce lundi matin.

«Nous fournissons désormais plus de 50MW de capacité de colocation à nos clients via notre réseau de 12 data centers. Ce nouveau tour de table vient soutenir nos trois objectifs commerciaux: le développement des data centers ‘edge’ en Europe et sur les marchés émergents, la construction et l’exploitation de data centers ‘hyperscale’ dans certaines villes de premier rang, et l’expansion de notre réseau de data centers HPC dans les pays nordiques.»

Selon le PDG d’Etix Everywhere, Antoine Boniface, la petite société luxembourgeoise va pouvoir poursuivre son développement à grande vitesse: un data center «edge» Tier IV entièrement alimenté par sa propre ferme solaire vient d’être achevé au Ghana, un campus de data centers «hyperscale» est en cours de développement à Francfort avec un premier bâtiment de 15MW de capacité IT, et un campus HPC de 35MW a été inauguré il y a quelques jours en Islande.

Le développeur et opérateur international de centres de données de colocation annonce ce lundi matin avoir levé 56 millions d’euros lors d’une série C, levée soutenue par trois investisseurs stratégiques: STOA, nouveau véhicule d’investissement, filiale de la Caisse des dépôts et consignations et de l’Agence française de développement, Keppel Data Centres, développeur et opérateur singapourien de data centers, et SBI Crypto Investment, déjà actionnaire d’Etix Everywhere.

La société luxembourgeoise est soutenue par cinq investisseurs internationaux: Infravia Capital Partners (France), Tiger Infrastructure (États-Unis), SBI (Japon), STOA (France) et Keppel Data Centres (Singapour).