ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Un virus vise les gamers

L’«esprit de la montagne» pour miner des cryptomonnaies



Les joueurs sont visés par un virus qui a déjà muté une trentaine de fois depuis son apparition en 2019. Il utilise les capacités de l’ordinateur pour miner du monero. (Photo: Shutterstock)

Les joueurs sont visés par un virus qui a déjà muté une trentaine de fois depuis son apparition en 2019. Il utilise les capacités de l’ordinateur pour miner du monero. (Photo: Shutterstock)

Crackonosh («l’esprit de la montagne» en tchèque) continue d’infecter les ordinateurs de gamers qui ont téléchargé des jeux vidéo pirates. De quoi monter un réseau géant pour miner des cryptomonnaies.

Environ deux millions de dollars en monero ont été acquis par un groupe de hackers, aux origines inconnues, mais vraisemblablement tchèques vu le nom de leur virus: Crackonosh profite du goût des gamers pour le téléchargement de jeux pirates pour diffuser son malware qui va désactiver les protections antivirus et utiliser la puissance de calcul de l’ordinateur pour miner grâce à XMRig.

C’est le 30e variant du virus lancé en 2018 que les chercheurs d’Avast ont mis en lumière, selon  CNBC . Selon Review Geek, les pirates auraient déjà gagné plus de deux millions de dollars, et le chiffre n’est pas prêt de s’arrêter parce que leur stratégie – utiliser les forums de joueurs – leur permet d’infecter 1.000 PC par jour.

Avast a publié une méthodologie pour s’en débarrasser .

Un spécialiste de la sécurité de NordLocker explique que l’un des malwares distribués sur le dark web a réussi à voler plus de 1,2To de données personnelles, dont 1,1 million d’adresses e-mail uniques, 26 millions de mots de passe, plus de 2 milliards de cookies de connexion dont 22% (400 millions) étaient encore valides, 900.000 images personnelles, 600 000 fichiers Word et plus de 3 millions de fichiers texte.